TV DSL: du rêve à la réalité… Promesses tenues?

Régulations

Ce mois de janvier se sont tenues à Paris une conférence-débat de l’Etna France (branche française de la fédération paneuropéenne réunissant constructeurs, opérateurs, fournisseurs de services…) et une convention au Sofitel Rive gauche

« Du rêve à la réalité » C’est par ces mots que Bernard Grave, vice-président Marketing et Solution Architecture d’Alcatel, a ouvert le débat. Une réponse à ceux qui, récemment encore, qualifiaient d’«illuminés» les défenseurs de la TV DSL. Ces derniers voyaient dès 2001 dans ce mode de communication un marché très porteur. Les plus sceptiques avaient tort, car petit à petit cette idée a fait son chemin. Et pour cause, la progression a été spectaculaire, comme l’indique Bernard Grave : « 17% des opérateurs veulent se positionner sur la logique ‘triple play’, ou télévision haut débit ». La TV « broadband » n’est plus un mythe, le taux de pénétration des PC aidant (250 millions d’ordinateurs) et les réseaux enregistrant une augmentation exponentielle de leurs débits. Le service TVDSL trouve maintenant sa raison d’être et passe du statut de projet irréalisable à celui d’objectif majeur de la communication de demain. C’est aussi une grande nouveauté pour le secteur audiovisuel, qui doit identifier les familles de consommateurs et leurs attentes, mais surtout y répondre. Autre point important, ce système est très innovant car il permet l’interactivité par le biais du réseau filaire (encore faut-il rendre ces réseaux interopérables) Autre priorité, dans le contexte actuel de répression de la RIAA (Recording Industry Association of America) à l’encontre des pirates de la toile ; la TVDSL doit garantir la protection du contenu. En outre, se pose aussi le problème de la qualité de la réception qui dépend grandement de la distance entre l’utilisateur et l’émetteur : « Plus il y a de câbles, plus la qualité est médiocre ». Internet a changé notre façon de consommer Ce service doit être simple d’utilisation ! Tel un « magnétoscope réseau ou virtuel » selon l’expression de Pierre-José Billotte, président fondateur d’Etna France. Le consommateur doit pouvoir visionner ce qu’il veut le plus facilement du monde et quand il le souhaite, en mode direct, ou différé. Cette nouvelle technologie doit également autoriser le jeu, avec différents types d’interactivité. Par exemple, lors d’un match de tennis cette «sympathique» télévision doit pouvoir m’autoriser à échanger des informations sur un joueur (ses derniers résultats, son classement ATP…), avec des amis ou permettre de visitet un site en ligne en même temps que le match se déroule. Cette valeur ajoutée est qualifiée de «communication immersive». Ce principe se nomme aussi « Amigo TV ». Autre application, la possibilité offerte par ce média de faire interagir le monde du mobile et celui de la télévision. Premier modèle, avoir un mobile pour commander la télévision, mais aussi enregistrer ou programmer une émission et enfin pour visionner des extraits directement sur le téléphone portable. Conclusion (provisoire), ce projet intéresse de nombreux acteurs et de nombreux métiers. Il existe une forte demande des consommateurs mais dans un contexte réglementaire encore mal défini. L’objectif des prochains mois est de configurer un « écosystème » permettant le fonctionnement optimal de la TV DSL. Un enjeu difficile à relever mais pas impossible. ____ Par ailleurs, à Paris également, s’est tenue au Sofitel Rive gauche les 26 et 27 janvier, la convention européenne “TV sur xDSL”, organisée par UpperSide, qui a mobilisé bon nombre de professionnels et suscité, là aussi, les bonnes questions. Compte-rendu à suivre. L’European Telecom and Networks Association (etna)

L’association Etna, anciennement Ténor, fondée en 1991, est une fédération professionnelle présente sur l’ensemble de la chaîne de valeur des télécommunications. Elle réunit les principaux acteurs de ce marché, soit une centaine de membres. En octobre 2003, l’Etna France a décidé de créer la commission « TV-DSL et audiovisuel haut débit » avec pour mission: contribuer au développement du marché, pour les aspects technologiques et les services dans l’ensemble des application DSL et des services audiovisuels. Elle constitue un “forum” pour les acteurs du marché, y compris les institutions politiques.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur