TV: l’analogique serait enterré en 2012 ?

Régulations

C’est l’objectif de la Commission européenne pour les 25 Etats membres. La Finlande sera prête dès 2008, la France n’a encore donné aucun calendrier

La bonne vieille radiodiffusion de programmes TV en analogique vit ses dernières années. C’est en tout cas la volonté de la Commission européenne qui souhaite que les 25 Etats membres passent au tout numérique d’ici 2012 au maximum. Un défi de taille pour certains pays comme la France qui découvre à peine le numérique (via la TNT).

Selon Martin Selmayr, porte-parole de la commissaire à la Société de l’information et aux Médias Viviane Reding, “le passage total au numérique sera une première au monde et l’UE sera alors à la tête du progrès”. La Commission rappelle dans un communiqué que la radiodiffusion et télévision numériques offrent “une meilleure qualité d’image, un meilleur son, une meilleure réception portable et mobile, davantage de chaînes de télévision et de stations de radio, et des services d’information perfectionnés”. Et d’ajouter que le numérique permettra “de libérer des ressources du spectre pour d’autres utilisations, telles que de nouveaux services de radiodiffusion et de téléphonie mobile”. On l’a dit, ce passage intégral au tout numérique sera un défi pour certain pays. La France, où 75% des foyers ne reçoivent que l’offre analogique, compte sur un passage massif vers la TNT (télévision numérique terrestre) pour répondre aux demandes de Bruxelles. Mais se garde bien de fournir le moindre calendrier! Un calendrier soumis à l’avancée de la couverture de la toute nouvelle TNT. L’Autriche, l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie, Malte et la Suède ont quant à eux choisi une échéance pour 2010, six autres (la Belgique, la Grèce, la Slovénie, la république slovaque, le Royaume-Uni et la Hongrie) ayant opté pour “2012 au plus tard”. La Finlande, première de la classe, devrait être totalement passée au numérique dès 2008.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur