TV par ADSL: TPS se lance à Paris, et Canal+ à Marseille

Régulations

Les objectifs sont pour l’instant modestes pour cette technologie qui permet de recevoir un bouquet de chaînes sur sa TV via la prise téléphonique

La télévision par ADSL prend ses marques. Après Free et sa Freebox, TPS et France Télécom ainsi que Canal Plus lancent leur offre dans plusieurs villes françaises.

Cette technologie permet de recevoir sur sa TV des programmes par la prise téléphonique tout en conservant la possibilité de surfer à haut débit sur le Web depuis son PC et d’utiliser sa ligne de téléphone. Le tout à partir d’un décodeur unique. Après une période de test à Lyon, l’offre TPSL va être disponible à Paris, dans les Hauts-de-Seine, dans la quasi-totalité du département de Seine-Saint-Denis et dans les deux-tiers du Val-de-Marne. Néanmoins, le tarif de cette offre n’est pas donné. L’abonné devra d’abord payer un abonnement de 16 euros par mois à France Télécom auxquels il ajoutera 64 euros de frais d’accès. Par ailleurs, l’accès aux 48 chaînes (TF1, M6, France Télévisions, LCI, TPS Star, Eurosport…) sera soumis à un autre abonnement de 21 euros commercialisé par TPS. Avec, une fois encore, des frais d’accès de 40 euros… Les deux groupes espèrent faire la différence avec une offre basée sur le sport et le cinéma. “Nos grands partenaires que sont Warner, Disney (hors animation), Paramount, MGM, vont tous être présents”, indique un reponsable de TPS. Outre le football français (38 matches exclusifs de Ligue 1), TPSL proposera en exclusivité le championnat d’Angleterre de football à partir d’août et le basket français. TPSL compte attirer dans un premier temps plusieurs milliers d’abonnés et d’ici la fin de l’année plusieurs dizaines de milliers de clients. Ces derniers pourront aussi opter pour CanalSatDSL, l’offre de Canal Plus et de LDCom. Cette dernière devrait être lancée en test ce lundi à Marseille avant d’être étendue à Paris le 17 mai, puis à une vingtaine d’agglomérations françaises. CanalsatDSL proposera près de 80 chaînes télévisées, une connexion Internet ADSL à 512 kilobits/seconde ainsi que cinq heures de communications téléphoniques locales gratuites pendant un an, pour 25,90 euros par mois. Comme chez TPS, les objectifs à court terme sont modestes puisque Canal Plus et LDCom tablent sur 75.000 abonnés à la fin 2004.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur