TV rétroprojecteurs: Sony abandonne à son tour…

Régulations

Sony est le dernier grand fabricant de téléviseurs rétroprojection mais il abandonne cette technologie

Les écrans plats, de plus en plus larges, ont finalement eu raison des écrans TV par rétroprojection (rear-projection). Cette technologie dominait pourtant le marché des grands écrans voici encore deux ans, car elle était la seule à permettre la vision abordable d’images de grande taille… Jusqu’à l’arrivée des écrans LCD et plasma.

Après Hitachi et Seiko Epson, c’est au tour de Sony, dernier grand fabricant de téléviseurs rétroprojection, d’abandonner la fabrication de ces appareils. Il faut dire que depuis mars dernier les livraisons ont chuté de -41 % pour passer sous la barre des 400.000 unités.

Sony vient donc de faire le choix de se concentrer sur la fabrication, en partie sous la forme de joint ventures, avec Samsung par exemple, d’écrans LCD (liquid crystal display) et OLED (organic light-emitting diode).

rearprojection.gif

L’abandon par Sony et les fabricants japonais des TV par rétroprojection n’est cependant pas synonyme de fin de ces produits. D’autres fabricants asiatiques, en particulier taïwanais et chinois, proposent encore des produits plutôt bas de gamme. Mais la technologie, face aux vidéo projecteurs HD certes encore chers, et face surtout aux écrans plats de large diagonale, ne tient pas la comparaison.

La décision de Sony devrait donc logiquement sonner le glas des téléviseurs de rétroprojection.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur