Twitter: 200 millions de tweets et une enquête anti trust sur le dos

Cloud

Twitter a passé le cap des 200 millions de tweets quotidiens. Un succès qui pourrait être freiné par une enquête fédérale aux Etats-Unis.

En janvier dernier, Twitter franchissait le cap des 200 millions d’utilisateurs. Six mois plus tard, jeudi 30 juin, le site de micro-blogging annonce que 200 millions de tweets sont postés chaque jour. Crée en 2006, Twitter ne cesse d’affoler les compteurs. L’an passé, seuls 65 millions de tweets étaient rédigés quotidiennement, tandis qu’en janvier ce chiffre s’élevait à plus de 110 millions.

Et pour impressionner un peu plus la galerie, le blog de Twitter s’est amusé à rendre ce chiffre de 200 millions plus parlant. Ainsi le nombre de tweets émis par jour représente l’équivalent de 8163 copies de Guerre et Paix de Tolstoï . Empilés, ces exemplaires atteindraient quasiment la hauteur de la tour Tapei 101 haute de 509 mètres. Le sommet de la tour Burj Khalifa (828 mètres) de Dubaï n’est plus très loin.

Mais le succès pourrait être entaché d’une affaire de concurrence déloyale. La Federal Trade Commission (FTC), l’autorité anti-trust américaine, annonce en effet enquêter sur la façon dont Twitter se comporte avec les entreprises qui conçoivent des applications et des services dédiés au site communautaire.

Au printemps 2010, Twitter avait déclaré vouloir fournir lui même des versions officielles de ses services, notamment en matière de partage de photo, de raccourcissement automatique d’URL ou d’applications mobiles. Autant de services précédemment développés dans des solutions tierces. Notamment TweetUp, société fondée par l’entrepreneur Bill Gross. Et, selon Business Insider, la situation s’est envenimée avec Bill Gross. Ce dernier n’aurait pas respecté les conditions d’exploitation définies par Twitter afin de tenter de créer un site concurrent. Le site de micro blogging avait alors, à l’époque, bloqué pendant trois jours l’application TweetUp. Une politique qui aurait attiré l’intérêt de la FTC.

Pour le moment, les différents protagonistes ont tous décidé de rester discrets à propos de l’affaire en cours. Les représentants de la société de Bill Gross ont simplement indiqué répondre aux questions de la FTC.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur