Twitter : le site qui valait 1 milliard

Cloud

Twitter vient de réaliser un nouveau tour de table de 50 millions de dollars. Les investisseurs valorise le site de micro blogging à 1 milliard de dollars.

Twitter continue de s’attacher les services de bienfaiteurs investisseurs. L’agence de presse Reutersrapporte que le site de micro-blogging fondé par Biz Stone aurait bouclé un nouveau tour de table avec des investisseurs privés et ainsi levé 50 millions de dollars. Dans cette nouvelle volée d’investisseurs figureraient des géants dont le fond d’investissement new-yorkais Insight Venture Partners.

La nouvelle de cette opération aurait été dévoilée par le p-dg de la société, Evan Williams. Le site a déjà levé 35 millions de dollars cette année avec une valorisation à 250 millions de dollars. Puis, le 25 juin dernier, le site affirmait avoir refusé une offre chiffrée à 500 millions de dollars. Il faut donc croire que la valeur de Twitter augmente plutôt rapidement…

Il faut dire que le site Twitter se cherche et tente de monétiser son audience. Déjà, le site de micro-blogging avait annoncé proposer un tableau de bord analytique en direction des e ntreprises qui souhaitent surveiller leurs comptes Twitter ainsi que les mini messages publiés à propos de leurs activités. Cette veille (marketing, technologique, commerciale…) permettrait aux organisations de se créer un réseau de contacts direct avec lesquels elles pourront communiquer instantanément. Cette capacité sera commercialisée sous forme de services ou applications, à en croire Biz Stone sans toutefois en préciser les tarifs et les revenus attendus.

Longtemps laissé de côté, le modèle économique de Twitter semble donc prendre forme. La commercialisation d’une plate-forme de veille des « tweets » s’ajoutent aux annonces précédentes visant à rendre Twitter payant. Fin août, Biz Stone évoquait déjà l’arrivée de services premium. La possibilité de payer pour certifier son compte par Twitter fait notamment parti des services payants évoqués.

Derrière les lignes, il faut donc bien comprendre que la monétisation des 44,5 millions de visiteurs uniques (en juin selon ComScore) est en route.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur