Tyan et Cirrascale lancent les premiers serveurs OpenPower non IBM

CloudComposantsPoste de travailServeurs
Tyan TN71-BP012

Tyan lève le voile sur son premier serveur de production OpenPower. Cirrascale propose pour sa part une machine dédiée au GPU Computing. Enfin, la Chine aura son propre clone du Power8.

Le premier OpenPower Summit a démarré hier à San José, en Californie. La grosse annonce de cette rencontre est sans conteste l’arrivée d’un serveur OpenPower signé Tyan. La première machine Power8 de production du marché qui ne soit pas signée IBM.

Le TN71-BP012 « Habanero » est un serveur 2U, équipé d’une puce IBM Power8 Turismo SCM. A priori, c’est la version 8 cœurs / 64 threads de cette offre qui est ici à la manœuvre. Pour le reste des caractéristiques de ce serveur, il faut savoir lire entre les lignes, car peu d’informations ont filtré. La fréquence de fonctionnement du processeur devrait être proche de celle de l’offre développeur GN70-BP010, c’est-à-dire 3 GHz.

Côté mémoire vive, 32 emplacements de DDR3 permettront d’installer un maximum de 1 To de RAM. La présence de 4 composants Centaur laisse à penser que 64 Mo de cache de quatrième niveau seront intégrés à ce serveur. Tyan évoque la possibilité d’ajouter 14 disques 2,5/3,5 extractibles à chaud et quatre ports Ethernet à 10 Gb/s sur cette machine. Des options probablement laissées à la discrétion des intégrateurs, puisqu’il s’agit ici d’un barebone à priori livré nu. Cette solution sera accessible à la fin du trimestre.

IBM confirme que le barebone Habanero de Tyan servira de base à l’offre de serveurs bare metal Power8 de SoftLayer, évoquée dans l’article « SoftLayer va intégrer des serveurs OpenPower à ses offres bare metal ».

Pour le HPC aussi…

Le Power8 n’est pas seulement dédié au monde du cloud. Il devrait également trouver des débouchés dans le secteur du calcul de hautes performances. Ainsi, Cirrascale s’est associé avec Nvidia et Tyan pour proposer le RM4950, un serveur dédié au développement sur GPU. Cette machine 4U pourvue d’une puce Power8 à 4 cœurs cadencés à 3 GHz sera capable de piloter 4 cartes Nvidia Tesla. La livraison des premiers RM4950 est prévue au cours du trimestre.

Big Blue a par ailleurs fait la démonstration d’un autre serveur OpenPower créé en partenariat avec l’ODM Wistron et intégrant des GPU Nvidia et des cartes réseau Mellanox. Cette offre servira de base de travail pour les deux supercalculateurs annoncés en fin d’année 2014 (voir « IBM et Nvidia en charge de 2 supercalculateurs de 150 et 100 Pflops »).

Autre annonce de la journée, la mise au point d’un composant Power par PowerCore, le CP1. Cette alternative aux processeurs d’IBM sera utilisée dans le cadre de serveurs dédiés au marché chinois, qui verront le jour courant 2015.

Rackspace a lui aussi confirmé son engagement en faveur de l’architecture Power. La société travaille sur un design de serveur ouvert, qui mêlera les bénéfices des initiatives OpenPower et Open Compute. Ces serveurs seront déployés au sein des datacenters de la firme. Plus proche de nous, rappelons que le français OVH a été le premier, et reste actuellement le seul hébergeur à proposer des serveurs Power8 à la demande. Voir à ce propos l’article « OVH invite Docker et Power8 dans ses offres cloud ».

À lire aussi :
IBM livre son premier serveur Power8 équipé d’un accélérateur NVIDIA
Rackspace adhère au mouvement OpenPower
Red Hat finalise son offre Linux pour Power8
OVH et Bull rejoignent le mouvement OpenPower
HPC : One Stop Systems allie 16 GPU aux serveurs Power8


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur