Ubi Soft et Electronic Arts discutent

Régulations

Selon le Wall Street Journal, Ubi Soft aurait entamé des discussions avec Electronic Arts afin d’empêcher une OPA de ce dernier

Entré sans crier gare au capital d’Ubi Soft, à hauteur de 20%, Electronic Arts a indiqué qu’il pourrait ne pas en rester là, et qu’il pourrait envisager de monter dans le capital de l’éditeur familial français.

Cette attitude, qui s’accompagne du projet de siéger au sein du conseil d’administration d’Ubi Soft, a été qualifiée d’hostile par ce dernier. Ubi Soft veut rester indépendant ! L’éditeur aurait donc, selon le Wall Street Journal, engagé des discussions avec le premier éditeur mondial de jeux vidéo. Discussions préliminaires, elles ne seraient pour le moment qu’à un stade précoce, et ne laisseraient rien paraître d’une issue incertaine. En tous cas, le titre Ubi Soft est très entouré à la Bourse de Paris, et profite des spéculations autour de la monté d’EA dans son capital, qui lui permet de bondir sensiblement.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur