UbiSoft profite du succès de ses titres

Cloud

L’éditeur français de jeux vidéo affiche des résultats en forte hausse

Prince of Persia“, “Brothers in Arms“, “Tom Clancy’s Splinter Cell“, “Tom Clancy’s Ghost Recon“, autant de titres, autant de succès pour UbiSoft. L’éditeur français de jeux vidéo affiche une santé de fer, avec un chiffre d’affaires au premier trimestre 2005, son quatrième fiscal, qui bondit de 50% à 221 millions d’euros. Sur son exercice 2004/2005, UbiSoft affiche un chiffre d’affaires en hausse de 8%, à 537 millions d’euros. Un succès directement associé à la stratégie de création de marques. “Le groupe a poursuivi sa stratégie de création de marques avec désormais un portefeuille de 8 marques majeures qui ont généré 17 millions d’unités vendues, soit 65% de l’activité“. Pour les résultats de l’exercice clos le 31 mars, qui seront publiés le 16 juin, UbiSoft confirme ses prévisions, avec un résultat d’exploitation qui sera compris entre 40 et 45 millions d’euros. Avec surtout un cash flow opérationnel hors acquisitions qui devrait être étendu à plus de 50 millions d’euros. “Cette performance provient d’une génération de flux de trésorerie d’exploitation élevée ainsi que d’une maîtrise continue du besoin en fonds de roulement“. De quoi selon Yves Guillemot, président d’Ubisoft, ramener la dette du groupe de 119 à 82 millions d’euros. Quant à l’exercice en cours, le groupe devrait commencer à récolter le fruit de ses investissements, avec en particulier le recrutement de 600 développeurs, pour une progression organique de son chiffre d’affaires de l’ordre de 12% et un résultat d’exploitation supérieur à 55 millions d’euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur