Ubisoft redresse la barre

Cloud

Les pertes se réduisent, le chiffre d’affaires progresse

Le premier semestre (clos au 30 septembre) s’est montré favorable à l’éditeur de jeux vidéo Ubisoft. Le groupe français affiche une perte nette de 11,3 millions d’euros contre 32,9 millions l’an dernier, une perte opérationnelle courante de 43,6 millions contre 46,5 millions en 2004 et un chiffre d’affaires de 152,9 millions contre 128,2 millions.

La réduction de la dette se poursuit: il ressort à 83,9 millions d’euros, en amélioration de 85,8 millions par rapport au 30 septembre 2004. Le ratio d’endettement sur fonds propres ressort ainsi à 24% contre 67% il y a un an. Les investissements se sont élevés à 86,9 millions d’euros au premier semestre, en hausse de 25%, en prévision de l’arrivée des nouvelles consoles de jeux. Pour le troisième trimestre (octobre-décembre), Ubisoft attend un chiffre d’affaires de 250 millions d’euros, soit une progression de 36%. L’éditeur a confirmé ses objectifs pour l’ensemble de l’exercice, dont un chiffre d’affaires de 600 millions d’euros et un résultat opérationnel courant supérieur à 52,5 millions. Ubisoft attend également un résultat net supérieur à 38 millions d’euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur