UbiSoft renoncerait à Eidos

Cloud

Le français est prêt à des acquisitions. Mais pas à n’importe quel prix

La note serait trop salée. Le projet de rachat du britannique Eidos, éditeur des célèbres

Tomb Rider, par le français UbiSoft butterait sur une question de prix. La somme de 320 millions d’euros dévoilée par la presse serait jugée trop importante. La Tribune annonce en effet que, selon ses informations, la capitalisation boursière trop élevée du britannique aurait conduit le groupe français à renoncer à cette opération. Néanmoins, l’abandon de ce projet semble seulement provisoire. UbiSoft a les reins très solides et a souligné son objectif d’entrer dans le top 5 américain et de devenir le leader européen de l’édition de jeux vidéos dans les trois prochaines années. Un objectif qui passera forcement par des rachats. Le groupe français continue ainsi d’apparaître comme un prédateur potentiel dans le cadre du mouvement de consolidation qui s’annonce dans le secteur des jeux vidéos. Si ce n’est pas Eidos, également convoité par Activition et Electronic Arts, UbiSoft pourrait jeter son dévolu sur une autre cible.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur