UbiSoft s’envole grâce à Splinter Cell

Cloud

Ce hit a permis à l’éditeur français de jeux vidéos de générer un chiffre d’affaires en hausse de 107%!

L’année 2003 commence bien pour les éditeurs français de jeux vidéos. Infogrames/Atari est désormais le numéro deux sur le marché américain avec

Enter the Matrix. Quant à UbiSoft, il annonce tout simplement pour le premier trimestre (clos au 31 juin) un chiffre d’affaires en hausse de 107% sur un an à 66,5 millions d’euros. Le Français confirme donc ses objectifs grâce notamment au succès planétaire de Splinter Cell qui s’est vendu à 1,1 million d’unités sur le premier trimestre 2003, soit 4,7 millions d’unités vendues depuis son lancement sur Xbox. “Excellent cru” Le groupe a observé une croissance très soutenue sur la zone Amérique du Nord qui représente désormais 65% des ventes contre 25% l’année dernière grâce notamment au lancement réussi de Splinter Cell sur PlayStation. Sur le trimestre, Ubi Soft s’est classé n°6 des éditeurs indépendants sur consoles aux Etats-Unis. Sur l’ensemble de l’exercice, le groupe a également confirmé sa prévision de bénéfice net avant éléments exceptionnels compris entre 19 et 23 millions d’euros (en normes comptables françaises) et un ‘free cash flow’ net compris entre 40 et 50 millions d’euros. “Nous sommes très satisfaits de ce début d’exercice qui a généré plus de 142% de croissance à taux de change constant. La signature de contrats majeurs avec les deux plus importants constructeurs de consoles va permettre de bâtir de nouvelles marques et devrait faire de 2003/2004 un excellent cru”, a précisé Yves Guillemot, pésident d’UbiSoft Entertainment dans un communiqué de presse.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur