Ubuntu 10.04 Netbook Edition: peut mieux faire

Logiciels

Faute de mieux, l’Ubuntu 10.04 Netbook Edition est un système d’exploitation de référence pour les ordinateurs ultraportables. Toutefois, il est loin d’être sans défauts.

Silicon.fr poursuit son décorticage d’Ubuntu 10.04 LTS. Cette fois, nous nous sommes penché sur l’Ubuntu 10.04 Netbook Edition, une version de la distribution Linux de Canonical spécifiquement créée pour les ultraportables économiques. Elle reprend les qualités (et défauts) de l’Ubuntu 10.04 LTS classique.

Elle se montre ainsi légère et démarre très rapidement, surtout sur les machines pourvues d’un SSD (Solid State Drive). Problème, comme sa grande sœur, elle n’est pas suffisamment optimisée pour les ordinateurs portables et épuisera la batterie plus rapidement qu’elle ne le devrait. Sur notre machine de test, un ordinateur portable pourvu d’un processeur Intel monocœur cadencé à 1,4 GHz et de 512 Mo de mémoire vive, l’installation s’est déroulée sans problèmes. Petit regret, les options par défaut créeront un fichier d’échange sur le disque, ce qui n’est pas toujours recommandé, en particulier sur les ordinateurs dont l’espace de stockage est un module Flash.

Après l’installation, de mauvaises surprises nous attendent. Certes, cette Ubuntu propose une interface spécifiquement dédiée aux écrans de petite taille (les applications s’ouvrant en plein écran), mais quelle lourdeur ! Sur notre machine de test, nos 512 Mo de mémoire sont tout juste suffisants pour lancer simultanément Firefox, OpenOffice.org et Rythmbox. Ce n’est pas si mal, mais la version desktop de cet OS fait mieux. De plus, le lanceur est parfois un peu lent, surtout lorsque plusieurs gros logiciels sont chargés en mémoire.

ubuntu1004netbookedition01.jpg

Quelques fautes de gout sont également de la partie : les fenêtres d’alerte s’affichent même si vous travaillez sur une autre application (la logique voudrait pourtant qu’un discret signal s’affiche dans la barre d’état du système). De plus, la barre de défilement du lanceur n’est qu’indicative. Impossible de s’en servir pour naviguer dans la liste des applications. Autre défaut, la barre située en haut de l’écran devient rapidement trop chargée. Il était pourtant possible de faire mieux, par exemple en n’incrustant pas la barre de fenêtre dans le cet espace. Enfin, que dire de la présence d’Evolution, trop lourd pour un netbook, ou de la configuration par défaut des logiciels, dont les barres d’outils sont souvent trop chargées et utilisent des icônes trop grandes pour des écrans de petite taille.

Au final, l’Ubuntu 10.04 Netbook Edition est très similaire à la version desktop, ce qui est à la fois un défaut et une qualité. Le gestionnaire de fenêtre et le lanceur sont adaptés aux netbooks, mais c’est à peu près tout ce qui différencie ces deux moutures. Dommage. Finissons toutefois par une note positive : la possibilité d’afficher deux panneaux dans le gestionnaire de fichiers Nautilus permet de proposer une solution parfaitement adaptée à un système où les applications fonctionnent en mode plein écran.A lire aussi: Ubuntu 10.04 LTS : plus légère que XP, plus fonctionnelle que 7 ” />


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur