UK : BT milite pour le “WiFi partagé”

Régulations

Il s’agit d’un vrai revirement stratégique dans la mesure ou selon les conditions d’utilisation de l’opérateur cette pratique est interdite…

Pourtant, d’après le site OutLaw.com, à partir de la semaine prochaine, BT va encourager les personnes abonnées à son offre Internet et disposant d’une connectivité sans fil, à partager leurs connexions. Il s’agit d’une petite révolution, car 10 des opérateurs britanniques refusent toujours cette technique, principalement pour des raisons de sécurité et de responsabilité pénale.

Cette décision a visiblement été prise sans l’avis des experts en sécurité informatique. Ils expliquent depuis longtemps que les utilisateurs de réseaux “wireless” non ou mal sécurisés peuvent être considérés comme responsables en cas d’utilisation frauduleuse de leurs connexions.

Mais l’opérateur britannique ne semble pas s’émouvoir de ce risque. Il a ainsi expliqué que toutes les mesures de sécurité étaient en place de façon à bien identifier les personnes qui partageront lesdits réseaux ouverts.

Cette annonce intervient peu de temps après le rachat de l’espagnol Fon, un groupe spécialisé dans la fabrication de routeur wireless permettant le partage des réseaux. Seul bémol de cette technologie, la non-interopérabilité avec des modems similaires mais d’une autre marque.

Concrètement, le système présenté par BT est simple. L’opérateur envisage simplement de récupérer une partie du débit de l’utilisateur pour le redistribuer et permettre la construction d’un “réseau maillé” entre les abonnés BT.

Interrogé sur la problématique de la sécurité par un collègue britannique, un porte-parole de BT a vaguement expliqué : “Notre approche est fiable dans la mesure ou elle offre une grande traçabilité des connexions. Toutes les personnes qui veulent utiliser un réseau WiFi partagé doivent avoir un identifiant BT. Du coup, il est très facile de les identifier et de les retrouver en cas d’utilisation frauduleuse du réseau WiFi.”

Près de trois millions d’abonnés sont éligibles pour profiter de cette offre. En contrepartie, ces derniers pourront accéder gratuitement à tous les réseaux partagés du Fon Network. Selon le groupe espagnol, il existe déjà 190,000 de ces réseaux. Fon est présent dans 35 pays.

France : Neuf s’ouvre à la communauté des Foneros

En France Neuf Cegetel fait figure de précurseur en matière de partage de réseau et s’ouvre à la plus importante communauté WiFi du monde crée à l’initiative de l’équipementier ibérique Fon.

Ainsi avec son offre “Fonera “, annoncé le 3 octobre 2007, l’opérateur, permet à ses utilisateurs de construire un réseau maillé.

La communauté Neuf WiFi compte déjà plus de 10.000 hotspots et 350.000 Neuf Box en France, accessibles en WiFi aux clients Neuf.

Pour utiliser ce service, les abonnés de Neuf doivent être équipés de la version 4 du modem. D’après nos confrères de vnunet.fr sur les 600 000 Neuf Box v.4 distribuées , plusieurs milliers seraient déjà estampillées Foneras.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur