UK : les sites de ventes aux enchères touchent le pactole

Régulations

Une étude réalisée par l’Apacs, l’association britannique des transactions bancaires, souligne la croissance infernale des sites de vente aux enchères

Les britanniques sont de gros consommateurs et la démocratisation du commerce en ligne et en particulier des sites de ventes aux enchères est perçue comme une véritable manne.

Preuve en est, ils ont dépensé pas moins de 2,8 milliards de pounds sur ses pages Web qui mettent en rivalité les internautes pour un seul produit, le plus offrant remportant généralement la mise.

4,9 millions des citoyens adultes de Grande-Bretagne ont réalisé leurs achats sur des sites de ventes aux enchères. Enfin, plus de la moitié des adultes du pays ont réalisé des achats en ligne.

Les chiffres de l’Apacs, montre que 14 % des 34 millions d’adultes qui utilisent le Net ont fait leurs achats sur des sites de ventes aux enchères.

En 2005, il y a eu prés de 79 millions de transactions réalisées pour un montant total de 2,8 milliards de pounds.

25 millions ou 52 % des adultes sont de fervents amateurs du Web soit une progression de 11% par rapport à 2004.

Le nombre des acquisitions est passé de 13,6% en 2004 à près de 18,5% en 2005.

L’indicateur principal utilisé pour avancer ce chiffre est le nombre de transactions réalisées à partir d’une carte bancaire.

Ces dernières sont passées de 262 millions en 2004 à plus de 310 millions en 2005.

Le montant de ces transactions est lui passé de 16 milliards de pounds en 2004 à 22 milliards de pounds en 2005.

Pour Sandra Quinn, directrice de la communication de l’Apacs : “Internet fait vraiment partie de la vie de tous les jours en Grande-Bretagne, et pour beaucoup de monde c’est l’endroit idéal pour chercher un produit et l’acheter. Le rôle de l’Internet est devenu primordial dans les habitudes de consommation des britanniques.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur