UK : un site rêve d'un Noël en vert

Régulations

Mais pour le Père Noël, le rouge est de rigueur. Saint-Nicolas ne va pas troquer sa veste, sa hotte et son traîneau contre un tee-shirt de coupeur d’OGM, une pelle et un arbrisseau…

Voilà encore un bel exemple de l’utilisation marketing du 3W dans un but écologique! mais finalement, pourquoi pas?

Au Royaume-Uni, une page Web propose d’associer “shopping de Christmas” et développement durable. Réalisée en association avec plusieurs grandes enseignes d’outre-manche, l’URL permet aux internautes de limiter leurs déplacements en ces périodes de fêtes. Et par la même occasion de réduire leurs émissions de CO2.

Et l’initiative ne se limite pas à du banal commerce en ligne. En réalisant ses achats sur l’un des sites hébergés sur “greeneroffers” l’internaute britannique fait une bonne action.

Le site touche une commission sur les ventes. Puis, la moitié de cette somme est directement reversée à Climate Care, une organisation européenne qui lutte contre la pollution et le réchauffement climatique en lançant des programmes de réduction des émissions de CO2.

Concrètement, si l’internaute réalise un achat de 75 pounds (105 euros), la commission reversée à Climate Change est de 7.50 pounds (10,5 euros). Une somme qui selon le site écologique permet de rembourser l’émission d’une tonne de dioxyde de carbone.

Ce “remboursement” ou plutôt cette compensation est réalisée par le biais de programmes de reforestation -faut-il encore rappeler que les arbres consomment le CO2 ?- ou de projets scientifiques sur des problématiques comme les énergies renouvelables, les économies d’énergie. Selon nos informations, depuis le lancement du site en août 2007 déjà 70 tonnes de CO2 ont été compensées…

Parmi les grands sites d’e-commerce partenaires de cette initiative, citons Amazon, Boden, Goldsmiths, Harrods, John Lewis, Marks & Spencer, Toys R Us, et une liste de 100 autres marques.

Le site de GreenOffers.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur