UMC, semi-conducteurs, est toujours dans le vert en juin

Cloud

Indicateur positif au beau fixe: c’est la huitième progression mensuelle consécutive du chiffre d’affaires de ce constructeur de semi-conducteurs taiwanais, numéro 2 mondial en sous-traitance

Le groupe taiwanais UMC, deuxième sous-traitant mondial pour les semi-conducteurs, annonce une progression de

plus de 30% de son chiffre d’affaires au mois de juin sur un an, porté par la demande de nouveaux produits grand public comme les téléphones portables ou les consoles de jeux vidéo.

Le chiffre d’affaires du groupe a atteint 217 millions de dollars US sur le mois écoulé.

Au premier semestre, les ventes ont progressé de +26,2% par rapport à 2005 à 50,13 milliards de dollars taiwanais.

Le groupe vise une croissance à deux chiffres de son chiffre d’affaires au troisième trimestre par rapport au deuxième.

Selon l’AFP, le titre UMC a clôturé vendredi en hausse de 0,26% à 19,20 dollars taiwanais mais il a perdu 15% depuis début mai, les investisseurs craignant que les clients d’UMC ne se soient montrés trop optimistes sur la demande et n’aient constitué des stocks trop importants.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur