UMTS: Orange dénonce des combinés qui surchauffent. Report?

Régulations

Faire cuire un oeuf sur un mobile 3G, c’est possible! affirme le patron de l’opérateur… Une dépêche annonçait un report, Orange dément

Orange annonce depuis plusieurs mois qu’il lancera ses services grand public de téléphonie mobile de troisième génération (UMTS) avant la fin de l’année. Le calendrier est fixé, les mobiles sélectionnés, et les tests en grandeur nature (dans plusieurs villes de France) se sont multipliés.

Rappelons que, selon le calendrier initial, l’UMTS devait être disponible en 2002! Or, il aura fallu d’abord digérer des investissements colossaux: 100 milliards d’euros rien que pour les licences. Mais ce lancement pourrait être perturbé. En cause, les combinés. On pensait qu’un nombre insuffisant de modèles retarderait les opérateurs. Or le problème ne vient pas de la quantité mais de la qualité. Certains modèles auraient en effet tendance à surchauffer. Beaucoup trop! “Si vous voulez produire de la chaleur, pas la peine d’utiliser une cuisinière. Je vous conseillerais d’utiliser pour cela votre portable 3G … On peut faire frire des oeufs dessus”, a ironisé Sanjiv Ahuja, patron de l’opérateur à Reuters lors de la conférence ETRE qui se tient à Cannes. Vu le ton employé, le problème doit être particulièrement grave. “Si l’expérience générale qu’en tire le client n’est pas positive, je serais favorable à un report du lancement de la 3G à l’année prochaine”, aurait-il dit, toujours selon Reuters. Des propos démentis par Orange. En France, le service de presse de l’opérateur indique qu’il y a “méprise”. “Certes, certains modèles de mobiles 3G ont montré des problèmes de surchauffe. Ils ne seront tout simplement pas proposés aux clients”, explique-t-on. “Sanjiv Ahuja n’aurait pas parlé de report du lancement de la 3G mais soutenu que certains combinés ne sont vraiment pas prêts. Le lancement aura bien lieu à la fin de l’année”. Reuters aura donc mal compris. L’agence évoquait des propos du président prévoyant un report en 2005 de ces services… Il reste qu’il est néanmoins étonnant qu’Orange n’ait jamais signalé ce gros souci lors des multiples tests en grandeur nature effectués dans une dizaine de grandes villes françaises cette année. Par ailleurs, de tels propos risquent de décrédibiliser l’UMTS avant même son lancement. En Europe, les lancements de l’UMTS commencent à se multiplier. Vodafone et Deutsche Telekom ont lancé leur service. En France, seule la 3G professionnelle (à partir d’une carte 3G à brancher sur son PC portable) est proposée par Orange et SFR. Ce dernier se dit “très étonné” des propos du patron d’Orange. Si SFR admet “qu’il y a eu des problèmes de surchauffe lors des tests avec les premiers combinés”, l’opérateur assure qu’“aujourd’hui, tout est réglé”. Et il confirme, lui aussi, son lancement pour novembre prochain.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur