UMTS: Orange dresse le bilan de ses clients testeurs

Régulations

Marseille devient la neuvième ville pilote à tester les services 3G de l’opérateur. L’occasion d’établir un premier retour d’expériences

Conformément à son calendrier, Orange a lancé à Marseille la neuvième opération pilote visant à faire tester à des abonnés sélectionnés les futurs services 3G/UMTS de l’opérateur.

L’UMTS permet à partir d’un mobile adapté ou d’un PC portable doté d’une carte de se connecter à haut débit au Net, de télécharger des contenus multimédias, de recevoir ses mails, etc… Comme dans les autres villes, Orange a sélectionné 500 clients grand public et professionnels afin qu’ils éprouvent des services qui seront lancés à la fin de l’année dans 23 villes. Ces clients testeurs ont ainsi reçu un mobile UMTS et la possibilité d’accéder de façon illimitée aux services multimédias. Ils doivent néanmoins débourser 15 euros par mois supplémentaires. Une facturation qui a du mal à se justifier pour des testeurs… Néanmoins, ces opérations pilotes dans neuf villes permettent à Orange de faire un bilan et de connaître les attentes des utilisateurs. Il s’agit aussi d’établir une grille tarifaire et d’évaluer les combinés 3G proposés: un LG et un Samsung. Ainsi le débit moyen constaté est de 120 kb/s pour le grand public et 330 kb/s pour les clients pro. Les services les plus demandés sont le sport (40% des connexions), la musique, le ciné et l’information. La qualité des vidéos est jugée bonne ou très bonne par 86% des clients. La visiophonie, qui permet de visualiser son correspondant, considérée comme la ‘killer application’ de la 3G, est utilisée par 50% des testeurs. D’un autre côté, les points à améliorer sont la qualité des combinés (58% des testeurs), le réseau, la couverture et l’autonomie des batteries. Les problèmes liés aux combinés sont inquiétants mais Orange promet sept ou huit modèles avant la fin de l’année. A vérifier. Du côté de SFR, des tests dans trois villes ont été lancés à la mi-juin. Un lancement global aura lieu en octobre prochain (lire notre article).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur