UMTS: SFR va se lancer dans la course

Régulations

L’opérateur doit dévoiler son calendrier pour un lancement commercial de sa 3G

Sans cesse repoussée, la téléphonie de troisième génération ou UMTS, est finalement sur le point d’être lancée en France. Et c’est SFR qui va dégainer le premier, grillant la politesse à Orange (France Télécom).

La filiale de Vivendi Universal et de Vodafone doit dévoiler lors d’une conférence de presse ce mardi 10 février, son calendrier pour un lancement commercial dans l’Hexagone. Des démonstrations de services 3G sont attendues. L’UMTS, qui a failli précipiter les éditeurs dans le gouffre tant les investissements ont été colossaux, a pris beaucoup de retard en Europe. Quelques opérateurs comme Hutchison ont tenté des lancements commerciaux notamment en Autriche ou en Angleterre. Mais les résultats ne sont pas convaincants (voir notre article). SFR serait ainsi le premier grand opérateur européen à annoncer la disponibilité de la 3G en France. Cette technologie doit permettre de faire transiter à très haut débit à partir de son mobile multimédia des données comme des images, de la vidéo, du son, des programmes… La vitesse du débit devrait permettre de doper le développement de services multimédia surtaxés. Un point stratégique pour les opérateurs qui cherchent à tout prix à augmenter la facture moyenne de chaque abonné (“Arpu”). Mais de nombreuses questions restent en suspens. Les clients seront-ils prêts à cette nouvelle technologie alors qu’ils découvrent à peine le GPRS (technologie intermédiaire entre le GSM et l’UMTS)? Les combinés seront-ils prêts et nombreux? Les opérateurs ont plusieurs fois invoqué cette raison pour repousser le lancement massif de la 3G. Quels seront et comment seront facturés les services? SFR va devoir nous en dire un peu plus demain…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur