Un asticot dans l’OS X de la pomme

Sécurité

Un ver dans une pomme, c’est courant. Un virus sur une machine Apple, c’est assez rare pour en parler…

D’après le site

The Register, des chercheurs antivirus ont découvert ce qui semble être le premier virus à infecter les ordinateurs de la marque à la pomme équipés avec le système d’exploitation OS X. L’information a été confirmée par l’éditeur de sécurité Sophos. L’asticot, dénommé Leap-A, se propage par l’intermédiaire du programme de messagerie instantanée iChat sous la forme d’un fichier intitulé latestpics.tgz qui infecte la machine et se répand aux contacts en utilisant “la liste d’amis”. Ce fichier malicieux se fait passer pour un fichier image jpeg. Son ouverture suffirait pour infecter la machine. D’autres sources affirment qu’il ne peut pas se propager seul sans intervention de l’utilisateur (en entrant son code administrateur). “Certains propriétaires d’ordinateurs Mac persistent à croire que Mac OS X est parfaitement à l’abri des virus informatiques. Leaf-A devrait les faire changer d’avis, car il prouve que la menace virale pesant sur Mac OS X est bien réelle”, commente Annie Gay, directeur général de Sophos France et Europe du Sud. Les virus Mac sont rares. Généralement, les créateurs de vers préfèrent s’attaquer aux ordinateurs Windows. Mais le succès planétaire des produits de Apple, comme l’iPod, font de la marque une cible de choix. Leap-A montre que d’autres plates-formes sont vulnérables et que Windows n’a pas ce monopole…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur