Un Celeron M adapté aux 'netbooks' ?

Cloud

Avec le Celeron M ULV 722, Intel pourrait concurrencer l’Atom N270 sur certains marchés

Le buzz s’est rapidement créé sur Internet autour de la sortie prochaine d’un processeur Intel Celeron M ULV (Ultra Low Voltage), adapté tout spécialement aux ordinateurs ultra-portables. Le Celeron M ULV 722 est un modèle monocœur gravé en 45 nm, qui adopte le format SFF (Small Form Factor) déjà utilisé pour certains Core 2 Duo.

Cadencé à 1,2 GHz, il comprend 1 Mo de mémoire cache de niveau 2 et un bus fréquencé à 800 MHz. Le support des instructions 64 bits et du SSE4 est présent. Ses caractéristiques sont donc identiques à celles de l’actuel Celeron M ULV 723… à un détail près : ce nouveau produit propose un TDP (Thermal Design Power, ou enveloppe thermique) de 5,5 W, contre 10 W pour son prédécesseur. Sa consommation maximale serait d’environ 12,5 W, un large gain face aux 21 W du Celeron M ULV 723. La consommation en veille baisserait – elle aussi – en passant de 1,3 W à 0,7 W.

Ce processeur pourra donc aller chasser sur les terres des Atom N270 (monocœur) et Atom 330 (bicœur), avec des performances probablement supérieures malgré une fréquence de fonctionnement plus faible. Il sera aussi un remplaçant efficace du Celeron M ULV 353, utilisé dans les premiers Asus Eee PC. Cette puce cadencée à 900 MHz, propose un TDP de 5 W (9,5 W maximum et 5,8 W en veille). Gravée en 90 nm, elle se limite aux instructions 32 bits et au SSE2. Elle est donc largement surclassée par ce nouveau venu, plus rapide, mieux équipé et consommant à peine plus d’énergie.

Notez que les chiffres concernant la consommation maximale et en veille sont issus de www.cpu-world.com.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur