Un ‘chip’ convertisseur numérique ultra-rapide

Réseaux

C’est en Inde, dans son centre de recherche de Bengalore, que Texas Instruments développe le convertisseur analogique vers numérique le plus rapide au monde

Depuis bientôt vingt ans, le centre de recherche indien de Bengalore, avec ses 900 ingénieurs, apporte sa contribution aux développements matériels et logiciels de Texas Instruments. Historiquement, ce centre a d’ailleurs été le premier implanté en Inde par une société étrangère, en 1985, précédant de quelques années HP et IBM.

TI India s’était déjà fait remarquer en mai dernier, en annonçant le premier ‘chip’ unique pour modem à grande vitesse, l’Assimetric Digital Subscriber Line, là où précédemment les périphériques DSL demandaient l’utilisation de trois processeurs. Le nouveau composant électronique présenté par TI India est destiné plus spécialement aux plates-formes de réseaux téléphoniques, en particulier ceux des mobiles de troisième génération. Il intéresse également les systèmes médicaux qui demandent des vitesse de conversion de signaux très rapides, comme l’imagerie par résonance magnétique. “C’est le convertisseur analogique vers numérique pour réseaux le plus rapide” a déclaré M. Harish, le directeur du développement de Texas Instruments India. Confirmant ainsi l’orientation de plus en plus perceptible de TI vers l’intégration de ‘software’ dans ses processeurs. Concrètement, le nouveau ‘chip’ de TI devrait accélérer sensiblement la transmission de la voix en mode numérique sur les réseaux informatiques et sur les réseaux de téléphonie mobile.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur