Un client léger ARM pourvu d’une puce VIA

Réseaux

Le composant utilisé ici est distribué par une filiale de VIA. Visiblement, ce spécialiste des systèmes x86 embarqués ne veut pas rater le train ARM

Le MicroClient TC de NorhTec est un produit intéressant. Annoncé pour un prix de moins de 100 dollars HT (soit 92,5 euros TTC), ce produit est architecturé autour d’un processeur « VIA VT8500 RISC » cadencé à 300 MHz.

Il comprend également 256 Mo de DDR2 et un disque flash de 4 Go. La connectique se compose d’une sortie VGA, d’un couple d’entrée et sortie audio, de trois ports USB 2.0, d’un connecteur Ethernet à 10/100 Mb/s, d’un lecteur de cartes mémoire (SD et MMC), etc. Le tout fonctionne sous Linux ou – en option – Windows CE.

Au vu de la fiche technique de ce produit, nous pourrions déduire que VIA Technologies se lance dans le processeur RISC à basse consommation. En fait, ce composant est un SoC Prizm (System on Chip) créé et distribué par WonderMedia, une filiale de VIA Technologies. Elle compte bien investir tous les segments de marché qui demeurent hors de porté des puces x86 de VIA… pour des raisons de coût.

Le WonderMedia Prizm intègre un cœur ARM926EJ-S et un DSP. Il comprend un large ensemble de périphériques : contrôleurs mémoire (DDR2, Flash, etc.), audio, vidéo, réseau (Ethernet à 10/100 Mb/s), disque (IDE et Serial Ata), USB 2.0… Une unité de chiffrement matérielle complète les prestations de ce produit.

Si ce composant est loin de proposer des performances similaires à celles des C7 et Nano de VIA, son tarif attrayant permettra de créer des produits disponibles à des prix sans équivalents dans le monde x86. Le MicroClient TC est le premier représentant de cette nouvelle génération.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur