Un client léger portable Wifi/3G griffé HP

Cloud

Le retour du client léger se confirmerait-il ? En tout cas HP y croit et annonce trios nouveaux modèles : deux pour le bureau et un pour les nomades. Téméraire, mais intéressant.

Pour réduire les coûts de maintenance des PC aux postes de travail, de multiples acteurs se positionnent sur le créneau des clients légers. Dans cette configuration, le poste client se connecte via le réseau à un serveur central qui détient et stocke les données. Un fonctionnement qui réduit les coûts de sécurité, la consommation électrique, et simplifie les mises à jour applicatives. HP, devenu leader du client léger avec l’acquisition de Neoware en septembre 2007 annonce trois nouveaux équipements, dont un client léger mobile.

Un concept innovant, mais audacieux

Baptisé (avec poésie) HP Compaq 6720t mobile, le client léger s’inscrit dans les nouveaux comportements mobiles et les innovations en terminal portable. Équipé de Microsoft Windows XPe (ou XP Embedded), d’un écran de 15,4 pouces, le 6720t offre une connexion WLAN en mode WiFi (802 11 a/b/g), mais aussi via une connexion sans fil 3G (sur connecteur optionnel). Avec ce nouveau concept, le constructeur vise les marchés des assureurs, commerciaux de terrain, responsables d’entrepôts et de stocks, administrateurs…

Bâti dans le même châssis que la gamme de portables 6700 d’HP, il dispose d’un mémoire flash de 1 Go, d’un port Ethernet, de trois ports USB, de deux emplacements PC Card, d’un lecteur DVD… le tout dans moins de 2,5 kilogrammes.

L’utilisateur devra forcément accéder sur Internet aux applications hébergées sur un serveur distant via un réseau privé virtuel sécurisé. Et la sauvegarde à distance limite d’autant les risques de pertes de données, de virus ou de vols. Le concept peut sembler séduisant. Toutefois, les cibles visées ne souhaiteraient-elles pas travailler aussi sur ces applications en mode déconnecté ? Les habitudes restent plus complexes à modifier que les technologies… Le 6720t sera commercialisé en France au cours du second trimestre 2008 (le prix annoncé aux États-Unis serait d’environ 725 dollars).

De nouveaux clients légers de bureau puissants

Plus traditionnels, les nouveaux modèles HP Compaq t5730 (sous Microsoft Windows XPe, dont certains avec connectivité WLAN) et t5735 (sous Debian Linux et applications Open Source) affichent des caractéristiques complètes : capacités graphiques avancées, boîtier USB sécurisé…

Le t5735 intègre une puce AMD Sempron 2100+, 1 Go de mémoire Flash, 512 Mo de SDRAM DDR (sont 32 Mo de RAM système réservés à l’affichage vidéo), et est livré avec Debian Linux 4.0 (noyau Linux 2.6). Le modèle t5730 est construit autour du processeur AMD Sempron 2100+ cadencé à 1 GHz, avec 1 Go de mémoire Flash, 512 Mo à 1 Go de DDR2 SODIMM (dont 32 Mo de RAM système réservés à l’affichage vidéo).

Ces deux modèles prennent en charge d’HP Quick Release accompagné d’un support applicatif local pour les environnements professionnels. Chaque client léger HP bénéficie d’une licence Altiris Deployment Solution et d’un droit de téléchargement gratuit du logiciel HP Client Automation. Mais le constructeur/éditeur aussi développé une solution de déploiement d’images d’autres solutions Clients légers, baptisée ThinState Tools.

Les Clients Légers HP Compaq t5730 et t5735 sont disponibles à partir de février respectivement au prix de 379 euros et 319 euros.

Par ces annonces, HP consolide non seulement son offre, mais aussi sa stratégie avec des serveurs blade en back-office, la virtualisation et les partenariats avec Citrix ou VMWare, et des clients légers (ou PC virtuels) pour les utilisateurs. De là à étendre le concept au PC portable…

hp_6710t.jpg


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur