Un connecteur Oracle pour Salesforce ApexConnect

Logiciels

L’éditeur adepte du ‘no software’ multiplie les annonces
stratégiques autour de sa solution d’intégration à la demande ApexConnect

ApexConnect, la plate-forme d’intégration de services à la demande ‘multi tenant‘ de Salesforce.com, vient de franchir une étape décisive au troisième trimestre. Pour la première fois depuis sa création, les transactions d’API Apex (les appels au langage de la plate-forme) ont dépassé le trafic en pages vues de sa solution de CRM en ligne !

Les appels aux Apex API ont représenté 50 % des 3,7 milliards de transactions (pages vues et appels aux API – Application Programming Interface) enregistrées par Salesforce et AppExchange

Cette performance vient démontrer la pertinence de l’offre de Salesforce et l’usage intensif des services à la demande que l’éditeur et ses partenaires proposent via la plate-forme. C’est aussi une victoire pour les partisans du ‘multi tenant‘, le code partagé et mis à jour simultanément par tous les utilisateurs.

Salesforce a donc annoncé plusieurs nouveautés pour sa plate-forme Apex, dont ConnectOut, le premier service de messagerie à la demande. Tous ses utilisateurs pourront être informés par son intermédiaire dans les plus brefs délais des nouveautés sur les applications, dont le système de middleware, le bus de messages ou les applications logicielles, quel que soit leur système.

La principale annonce pourrait cependant être le nouveau ConnectOracle pour l’intégration de Salesforce avec Oracle 10i. Ce produit vient compléter les connecteurs déjà existants d’ApexConnect : Office, Outlook, Lotus Notes, et le recent ConnectSAPpour l’intégration de Salesforce avec SAP R3.

Le connecteur va simplifier l’implémentation et la synchronisation des informations entre Salesforce et Oracle 10i, ce qui devrait réduire à la fois le temps et le coût d’intégration des deux systèmes.

Plus de 230 partenaires proposent désormais plus de 430 applications sur la plate-forme AppExchange, qui confirme que la stratégie à la demande dépasse très largement le CRM (Customer Relationship Management ou gestion de la relation client) qui a fait le succès de Salesforce.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur