Un datacenter mexicain pour IBM

CloudDatacenters

IBM amorce son arrivée en Amérique latine, avec un premier datacenter cloud situé au Mexique. Un second localisé au Brésil sera ouvert ultérieurement.

IBM vient d’ouvrir un datacenter à cheval entre l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud, situé au Mexique, à Querétaro de Arteaga (près de Mexico). La taille de ce site n’est pas précisée par la firme, qui indique toutefois qu’il sera capable d’accueillir plusieurs milliers de serveurs physiques.

« Le nouveau centre cloud de Mexico renforce notre engagement envers les marchés mexicains et latino-américains », explique Lance Crosby, responsable cloud innovation et business development chez IBM. « Nous pouvons désormais apporter tous les bénéfices de la plate-forme cloud de SoftLayer à nos clients situés dans le pays ou pour ceux qui recherchent une localisation au Mexique. »

Comme il se doit, ce nouveau site est connecté au réseau de datacenters de la firme, avec des liens à 10 Gb/s vers les services de SoftLayer. IBM annonce une latence de moins de 25 ms entre ce datacenter et celui de Dallas, aux États-Unis, et de moins de 210 ms avec les autres datacenters de la firme.

5 datacenters programmés pour 2015

D’autres ouvertures sont dans les plans de la firme : São Paulo en Amérique du Sud (Brésil), Montréal en Amérique du Nord (Canada) et, en Asie, un datacenter à Shanghai (Chine) et un autre en Inde.

Big Blue devrait également ouvrir un point de présence réseau (POP) à Dubaï, au cœur des Émirats arabes unis, et transformer son POP de Sydney (Australie) en datacenter complet.

À lire aussi :
IBM ouvre les portes de son datacenter SoftLayer en Allemagne
IBM ouvre un nouveau datacenter SoftLayer à Tokyo
SoftLayer se lance dans la location de serveurs physiques


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur