Un dernier flirt de Mars avec la Terre, en attendant 2016

Régulations

La planète rouge ne sera plus aussi proche de la Terre avant 9 ans. L’occasion rêvée d’avoir la tête dans les étoiles…

Mars et la Terre se ‘frôlent’ tous les 26 mois, mais n’affichant pas la même orbite éliptique autour du soleil. Et surtout, la Terre ayant une rotation plus rapide, les deux planètes sont plus ou moins éloignées lorsqu’elles se croisent.

Et en cette dernière semaine d’automne, Mars sera au plus près de la Terre. Même si la distance qui les sépare, environ 88 millions de kilomètres, n’est pas fixée, toujours à cause de cette sacrée orbite éliptique !

Un spectacle à ne pas rater, donc, car il ne se reproduira plus avant… 2016.

Certes, les scientifiques nous expliqueront que ces nuits n’auront rien de commun avec ce 27 août 2003. Un jour astronomique exceptionnel, la Terre et Mars n’étaient alors séparées que de 56 millions de kilomètres.

Sauf qu’à cette date, Mars était proche de l’horizon, ce qui n’est pas une condition idéale pour l’observer. De plus, aujourd’hui l’observation va bénéficier d’une opposition planétaire, à savoir que la Terre sera entre le Soleil et Mars.

Et que cette dernière sera visible et bien haute au cours de quelques longues nuit d’hiver de l’Hémisphère Nord. Et comme les deux planètes vont s’écarter lentement, les astronomes occidentaux s’en frottent les mains…

Car au delà d’être visible à l’oeil nu, Mars s’affichant pleine, à l’image de la pleine Lune, la planète rouge dévoilera ses deux pôles glacés, à condition que les spectateurs disposent d’un minimum d’instrumentation -un simple télescope, par exemple.

Pas de précipitation, non plus, les observations seront au top jusqu’à la fin du mois, et continueront d’être d’une bonne qualité jusqu’à la fin janvier. Une occasion rarissime de lever les yeux au ciel et d’avoir la tête dans les étoiles, ça ne se refuse pas.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur