Un dispositif passerelle NAS signé IBM

Régulations

IBM annonce son premier dispositif passerelle NAS d’entreprise pour serveurs Windows ou Unix

IBM va-t-il renverser la vapeur sur les dispositifs de stockage sur réseaux, un domaine sur lequel il ne semble pas avoir spécialement brillé ces derniers temps? C’est du moins ce que le constructeur envisage avec son premier dispositif passerelle entre serveurs Windows ou Unix.

La concurrence sera rude. EMC, HP ou Network Appliance, avec leurs systèmes de réseaux fibre optique qui font office de stockage de premier niveau pour les serveurs de fichiers, sont déjà en place. Le système NAS Gateway 500 est un serveur de fichiers basé sur les modèles pSeries, qui peut accueillir jusqu’à quatre processeurs afin de connecter serveurs et PC sur un réseau IP Fibre Channel sous système d’exploitation Windows ou AIX. Face au NAS Gateway 300, un NAS milieu de gamme à deux processeurs d’une taille maximum de 44 tera octets, le NAS Gateway 500 peut atteindre les 224 tera octets, avec des taux de transfert avec des serveurs de fichiers Windows une fois et demi supérieur au précédant modèle 300, et six fois supérieurs avec des serveurs Unix sous protocole NFS.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur