Un employé d’AOL vendait des fichiers aux spammeurs

Sécurité

Le ver était dans le fruit…

Pour commettre leurs forfaits, les spammeurs sont parfois bien aidés. Mieux, certains disposent de taupes à l’intérieur même des fournisseurs d’accès à Internet. C’est le cas d’AOL dont un employé a été arrêté pour avoir vendu les fichiers clients du FAI à un spammeur.

Des clients d’AOL ont ainsi été inondés de millions de messages non sollicités, selon la plainte déposée auprès d’un tribunal de New York. Jason Smathers a été inculpé pour avoir dérobé la liste des 92 millions de clients d’AOL et l’avoir vendue à un commercial de Las Vegas, Sean Dunaway. Ce dernier a lui aussi été arrêté, il a utilisé cette liste pour promouvoir son propre service de jeux en ligne, puis l’a vendue à d’autres émetteurs de spam pour un total de 85.000 dollars, a indiqué le procureur David Kelley dans un communiqué. Officiellement le fournisseur d’accès à l’internet compte plus de 33 millions d’abonnés payants et selon AOL, un grand nombre des coordonnées ainsi volés n’étaient plus valides ou avaient été désactivées. Travaillant comme ingénieur pour AOL au siège de la firme, situé en Virginie, Smathers a pu prendre connaissance des pseudos, codes postaux et types de cartes de crédit des quelque 30 millions de clients d’AOL, peut-on lire dans l’énoncé de la plainte. Heureusement, il n’a pas pu accéder aux numéros de cartes de crédit correspondants. Les deux hommes risquent jusqu’à 5 ans de prison et 250.000 dollars d’amende.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur