Un format XML se pose en standard pour la bureautique

Régulations

L’OASIS a approuvé la spécification OpenDocuments 1.0, un format XML pour les documents bureautiques

Pour la première fois depuis 25 ans que les applications bureautiques existent, il devient possible d’enregistrer un document dans un format ouvert, standardisé et indépendant des acteurs du marché !

La spécification OpenDocuments 1.0, approuvée par l’OASIS (Organization for the Advancement of Structured Information Standards) concerne les documents bureautiques, de type traitement de texte, tableur, graphiques, etc. Un domaine largement dominé par Microsoft avec Office. OpenDocuments a été développé à partir du code du projet open-source OpenOffice.org, basé sur le code fourni par Sun en 2000. Il intègre des standards existants, comme HTML, SVG, XForms et XLink. Le format est déjà implémenté dans les applications de Sun et de OpenOffice.org, évidemment, ainsi que par Novell et Stellent. De nombreuses applications bureautiques utilisent un format de fichier XML, ce qui ne signifie pas un format standard. C’est le cas d’Office 2003 de Microsoft: il enregistre les fichiers au format XML, mais il relève plus d’un format propriétaire, sorte de faux standard XML à la mode Microsoft. Le standard déclaré et reconnu OpenDocuments 1.0 représente donc une opportunité pour les éditeurs, au moment ou les applications bureautiques se positionnent de plus en plus en ‘front end‘ de services Web et de connectivité à des systèmes hétérogènes. En revanche, une inconnue demeure: quelle sera la position de Microsoft? Il reste le seul éditeur sur le marché de la bureautique à pouvoir se prévaloir d’une position de standard de fait?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur