Un Français sur quatre mobinaute en 2014

Logiciels

En 2014, tous mobinautes, ou presque, indique PricewaterhouseCoopers. Nous serons 18 millions de français à posséder un téléphone et à surfer à qui mieux-mieux.

La consommation mobile va croissante, comme le révèlent les opérateurs dont les bandes passantes saturent, paraît-il. En 2014 en effet, « plus d’un Français sur quatre (18 millions) possèderont un forfait Internet mobile », estime le cabinet d’audit PricewaterhouseCoopers dans sa 11e enquête sur les loisirs et les médias, « Global Entertainment & Media Outlook 2010-2014 »*.

Reprise fragile

Les smartphones ont ainsi la côte et plus encore lorsqu’ils bénéficient du retour de la croissance de l’industrie des médias et des loisirs, en berne en 2009 (-3%), et annoncée à « 5% par an sur la période 2010-2014 pour atteindre 1690 milliards de dollars » de revenus.

Ainsi, en dépit d’une « reprise fragile », PricewaterhouseCoopers indique que la croissance est de retour, « portée à hauteur de 65% sur la période » 2010-2014 par « la pénétration des médias numériques ». Quelques secteurs moteurs sont en cause : la publicité sur Internet, en progression « de 11,4% par an », le jeu vidéo (+10,6%), l’accès Internet (+9%) et la télévision payante (+6,8%), contrairement à la croissance de « la presse quotidienne et du magazine [qui devrait encore décroître en 2010 avant de retrouver la croissance en 2012. »

Les Etats-Unis, champions toute catégorie pour la publicité

Concernant les revenus générés par la publicité, « le secteur reste fragilisé », précise Matthieu Aubusson, associé, spécialiste de l’industrie des médias et des loisirs. « Le marché publicitaire ne devrait pas retrouver son pic historique dans les pays majeurs, indique ce dernier. Une partie de la baisse restera structurelle. »Ainsi, « en France, le marché en 2014 sera inférieur de 5% par rapport à son niveau historique de 2007».

L’Hexagone (72 ,7 milliards de dollars) ne fait d’ailleurs pas figure de championne des dépenses en médias et loisirs, rapporte le cabinet, qui cite dans le trio de tête, les Etats-Unis (428 milliards), le Japon (164 milliards), et l’Allemagne (104 milliards), bientôt devancée par la Chine.

100 milliards de dollars pour la publicité sur Internet

Le cabinet affirme que les revenus de la publicité porteront leurs fruits d’ici à quatre ans. « En 2014, la publicité sur Internet représentera 21% des revenus publicitaires (contre 14,9% aujourd’hui) et sera avec la télévision, le seul média à dépasser en revenus la barre des 100 milliards de dollars. »

Au-delà de l’aspect économique de cette étude, Matthieu Aubusson évoque aussi la re-socialisation du Web. « Alors que [les utilisateurs] consommaient jusqu’ici individuellement, la possibilité de commenter et partager un contenu quel que soit l’endroit où l’on se trouve transforme la consommation média en une expérience collective. On assiste à une resocialisation des médias. »

Croissance annuelle moyenne par segment de l’Internet mobile 2010 – 2014 (%)” />

* Cette 11e édition propose des analyses et des prévisions exhaustives concernant 12 principaux segments de l’industrie E&M à travers 48 pays et quatre régions du monde : Amérique du Nord (USA, Canada), EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique), Asie Pacifique, et Amérique latine.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur