Un groupement, avec Intel, investit 3,5 milliards $ dans des firmes 'high tech'

Cloud

L’Invest in America Alliance compte investir 3,5 milliards de dollars dans des entreprises high-tech et permettre la création de 10.500 emplois.

L’alliance ‘Invest in America‘ vient d’être dévoilée par Paul Otellini, président et CEO d’Intel. Elle compte participer à la relance de l’économie américaine. Ce type d’initiative est classique dans ce pays où les projets privés pallient souvent les faiblesses et le manque de moyens de l’administration fédérale.

Deux axes ont été retenus pour ce programme. Tout d’abord, Intel et 24 compagnies financières vont débloquer 3,5 milliards de dollars qui seront investis au cours des deux années à venir dans des entreprises travaillant dans le secteur technologique. Intel joint le geste à la parole, puisque sur ces 3,5 milliards de dollars, 200 millions sortent directement de sa poche.

Autre proposition, 17 grands groupes du monde high-tech s’engagent à embaucher de jeunes diplômés. Un total de 10.500 nouveaux postes seront ainsi ouverts au sein de firmes comme Accenture, Adobe, Autodesk, Broadcom, CDW, Cisco, Dell, eBay, EMC, GE, Google, HP, Intel, Liberty Mutual Group, Marvell Semiconductor, Microsoft et Yahoo!.

Cette alliance ‘Invest in America’ est un coup de pouce appréciable pour l’économie américaine, laquelle est aujourd’hui profondément enfoncée dans la crise. Un problème qui touche tout particulièrement les secteurs de l’IT et des nouvelles technologies.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur