Un hacker pirate 100 voitures à distance

Sécurité

Conduire une centaine de voitures télécommandées de grandeur nature, un objectif que vient de réaliser un hacker texan.

Mécontent parce que renvoyé d’un concessionnaire automobile à Austin (Texas), un hackeramateur est parvenu à s’introduire dans le système informatique de son ex-employeur. Bilan : une centaine de voitures immobilisées à distance.

Omar Ramos-Lopez est plutôt du genre revanchard. Après avoir été renvoyé par son employeur, il a réussi à bloquer le démarreur des véhicules du concessionnaire et dans certains cas rendu le klaxon fou sur plus d’une centaine de voitures. Pour cela, il est simplement entré dans le système Webtech de sa compagnie grâce à des mots de passe et identifiants d’un de ses anciens collègues.

Le programme permet en principe, via un GPS, de localiser et d’immobiliser un véhicule à distance, voire d’activer le klaxon pour avertir le propriétaire qu’il est en retard dans ses remboursements.

C’est donc après s’être introduit dans le système Webtech que ce « hacker » de 20 ans a piraté une centaine de voitures parmi les 1.100 références présentes dans la base de données. De même, il aurait également commandé 130.000 dollars en pièces et matériel.

Pour autant, sa cavale informatique n’a pas fait long feu puisque les enquêteurs, croyant à un défaut de la technologie, ont pu remonter la filière grâce à l’adresse IP du pirate. Il a été arrêté puis placé en détention.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur