Un lecteur MP3 à 5 dollars au service de l'éducation

Régulations

Literacy Bridge montre que les bonnes idées ne sont pas toujours les plus chères. Avec son baladeur à cinq dollars, elle pourrait bien porter le savoir jusqu’au bout du monde

Le projet OLPC (One Laptop per Child) fait des émules, mais pas seulement dans le domaine des ordinateurs portables. Ainsi, l’association Literacy Bridge propose un projet intéressant : un baladeur audio à cinq dollars, conçu pour les pays émergeants. À priori l’idée prête à sourire : comment le dernier tube de la Star Ac’ peut-il améliorer la vie des plus pauvres ?

Un baladeur MP3 ne se limite toutefois pas à la diffusion du dernier tube de l’été. Literacy Bridge a ainsi mis en place toute une organisation dédiée à la diffusion de la connaissance, au travers de livres audio. Dans cet esprit, l’idée de l’association est brillante : un baladeur coûte nettement moins cher qu’un lecteur de livres électroniques. Ajoutez-y un peu d’interactivité (questions à choix multiples avec réponses adaptées), et l’appareil peut également devenir un outil efficace pour l’apprentissage.

Le Talking Book prend la forme d’une télécommande, comportant les touches nécessaires au contrôle de la lecture (pause, chapitre précédent ou suivant, avant et arrière, réponses aux questions, etc.). Il est alimenté par trois piles au format AA (LR06). L’appareil se connecte à un PC par l’entremise d’un port USB. En bref, c’est un lecteur MP3 classique, mais pourvu de touches de contrôle évoluées et dépourvu d’écran… afin de réduire les coûts de fabrication. Notez que la capacité mémoire du lecteur n’est pas connue (elle sera sûrement très réduite).

Bon, point, le port USB du baladeur est de type maître. Les Talking Book peuvent dont être reliés entre eux, et partager directement leurs informations. De surcroît, une borne de chargement sous Linux sera également vendue (à un prix non communiqué, mais probablement inférieur à celui du portable XO). Enfin, du contenu sous licence Creative Commons sera fourni par l’association.

Les tests débuteront au Ghana et en Inde, dès la fin de cette année. Affaire à suivre…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur