Un logiciel prétend repérer les meurtriers en puissance…

Régulations

L’Université de Pennsylvanie aurait mis au point un logiciel révolutionnaire
de “prédiction”, sans faire appel aux mutants du film Minority Report
!

Dans le futur, les criminels sont arrêtés avant qu’ils ne commettent leurs crimes“. Cette phrase extraite sur film Minority Report – qui imagine que des mutants ont la capacité de ‘voir’ les crimes qui seront commis dans un futur très proches, ce qui permet à une unité spéciale de police d’arrêter les meurtriers avant qu’ils ne commettent leurs crimes ? pourrait être appliquées aux recherches du criminologue Richard Berk.

Le Philadelphia Inquirer raconte l’histoire de ce professeur et de trois de ses collègues de l’Université de Pennsylvanie qui ont mis au point un logiciel de prédiction des individus potentiellement capables de commettre des crimes.

Le modèle de prédiction est basé sur les données fournies par le Département de probation de Philadelphie. Il permettrait de prédire, avec une précision 40 fois supérieure aux méthodes actuellement employées dans le système pénitentiaire, quels sont les criminels actuellement emprisonnés qui sont les plus capables de tuer ou de commettre un meurtre ou un ‘futur crime’.

L’un des principaux pointeurs capables de prédire une capacité à l’homicide serait, selon Richard Berk, l’exposition à la violence dès le plus jeune âge. Plus un individu a commis un crime violent jeune et plus il serait capable d’en commettre un similaire ou encore plus violent.

La suite est purement technique… Il reste en effet à trouver le lien entre le système d’information des services de la justice de Philadelphie, l’une des villes les plus gangrenées par la violence aux Etats-Unis, et le logiciel de l’Université de Pennsylvanie pour qu’il soit expérimenté à grande échelle.

Selon Richard Berk, ses applications pourraient être multiples, comme d’orienter le placement en famille d’accueil pour les criminels les plus jeunes, renforcer la loi et les actions contre les violences domestiques, ou pour le mélange des races en milieu carcéral. Et même la détection des violations des lois sur l’environnement !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur