Un million d'iPhone 3G vendus en un week-end

Cloud

La pomme a réussi son coup

Les nouveautés d’Apple sont toujours très attendues. Le nouvel iPhone 3G n’a pas dérogé à la règle, bien au contraire. Selon un communiqué triomphant de la firme, un million d’exemplaires du nouveau terminal ont trouvé preneur lors du premier week-end de lancement.

“L’iPhone 3G a enregistré un superbe premier week-end”, a déclaré Steve Jobs, le directeur général d’Apple, dans un communiqué.

“Il nous a fallu 74 jours pour vendre le premier million du précédent iPhone; donc le nouvel iPhone 3G a clairement pris un excellent départ partout dans le monde”, a-t-il ajouté.

Ce résultat est d’ailleurs supérieur aux objectifs de la pomme qui tablaient sur 425.000 ventes pendant les trois jours du lancement.

Lors de son lancement, le premier iPhone avait été écoulé à 300.000 exemplaires, mais seulement aux Etats-Unis. Cette fois, le mobile était distribué dans une vingtaine de pays (en France, il faudra attendre ce jeudi).

Avec ce départ sur les chapeaux de roues, Apple devrait sans trop de mal parvenir à son objectif de 10 millions d’iPhone 2G et 3G vendus avant la fin de l’année. Grâce au modèle 3G, Apple aurait donc déjà bouclé 70% du chemin.

Ce tableau idyllique a néanmoins été quelque peu gâché par des problèmes d’activation en boutique, aux Etats-Unis. AT&T, qui a l’exclusivité de l’iPhone aux USA, explique que les serveurs d’iTunes ont probablement fléchi face à l’importance des requêtes de synchronisation…

Tout porte à croire que le dernier bébé d’Apple sera un succès. Car la firme a tiré les leçons du passé et du succès relatif de la première version du mobile. Point par point (prix, connectivité, ouverture aux applications tierces, distribution), Apple a revu sa stratégie quitte à bouleverser son modèle économique. Mais la concurrence veille et au pays des smartphones, Nokia ou RIM tiennent encore, et de loin, les places fortes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur