Un nouveau BlackBerry : le Curve

Régulations

RIM poursuit sa stratégie de diversification des produits afin de résister à
une concurrence de plus en plus acharnée

Research In Motion étoffe encore un peu plus le catalogue du célèbre BlackBerry, le terminal star de l’e-mail mobile en mode push. Après le Pearl (qui vise le grand public) et le 8800 doté du GPS, le canadien lance aujourd’hui le 8300 au doux nom de Curve.

Selon le fabricant, il s’agit du plus petit smartphone de sa gamme malgré un clavier AZERTY complet (111 grammes). Son positionnement est double : professionnel bien sûr avec les fonctions de messagerie et d’agenda mais aussi et surtout multimédia. Le mobile est ainsi doté d’un appareil photo 2 Mo, d’un lecteur optimisé et d’un nouveau desktop media manager basé sur le Roxio Easy Media Creator 9. Il permet aux utilisateurs de facilement rechercher, visualiser et organiser des fichiers média, de créer des fichiers audio MP3 à partir de CD, d’ajouter des étiquettes audio, créer des playlists et copier ou convertir automatiquement des images, musiques et vidéos pour une lecture optimale.

Cette application inclut également Roxio PhotoSuite 9 LE, un outil permettant d’éditer des images et de créer des albums photos.

Pour stocker ses données, le Curve est doté de 64 Mo en interne (un peu juste pour un terminal jouant la carte du multimédia) et d’un slot microSD. Il supporte les cartes allant jusqu’à 2GB, et supportera automatiquement les cartes 4GB lorsqu’elles seront disponibles plus tard cette année.

RIM a également mis l’accent sur le Web en améliorant son piètre navigateur. RIM affirme que l’outil peut rapidement et efficacement télécharger et afficher des pages web HTML. Les utilisateurs peuvent créer des signets pour leurs sites web préférés et créer des flux RSS.

Côté réseau, ce nouveau terminal supporte Edge mais pas la 3G. Le fabricant canadien s’acharne à ne pas proposer massivement le haut débit mobile considérant que Edge est suffisant. Mais pour pratiquer confortablement l’Internet mobile, les 250 Kb/s peuvent s’avérer insuffisants. Par ailleurs, le Curve ne supporte pas non plus le Wi-Fi… Encore dommage !

Longtemps critiqué pour son manque de références, RIM met le paquet depuis un an pour diversifier son catalogue. Il s’agit surtout de résister à une concurrence active qui multiplie les lancements de terminaux similaires notamment chez Nokia ou encore de Sony-Ericsson. Malgré ses 8 millions d’utilisateurs, RIM se devait de réagir.

D’ailleurs, outre le lancement de nouveaux modèles, le canadien a frappé un grand coup en annonçant une solution logicielle qui permettra aux fabricants concurrents de faire tourner complètement sa solution.

Concrètement, les utilisateurs retrouveront sur leurs terminaux tout l’environnement BlackBerry classique (e-mail, téléphone, agenda électronique, carnet d’adresses, listes des tâches, prises de notes, navigateur et messagerie instantanée).

Dans un premier temps, cette solution de virtualisation sera destinée aux smartphones et autres PDA communicants motorisés par Windows Mobile 6.0. Elle viendra en complément des fonctions de l’OS.

Non seulement RIM pourra élargir sa gamme de clients, notamment les professionnels attachés à l’environnement Windows qui réclamaient depuis longtemps une comptabilité entre Windows et BlackBerry. Mais en plus, le groupe pourra générer d’importants revenus avec cette solution dont le prix n’a pas été dévoilé.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur