Un nouveau capteur offre le toucher aux robots

Régulations

L’invention fait du bruit dans l’univers de la robotique, ces nouveaux capteurs permettent aux mains des robots d’avoir une meilleure sensibilité

Deux chercheurs de l’université du Nebraska, à Lincoln, ont mis au point un nouveau type de capteur qui devrait permettre de doter les robots d’un toucher proche de celui de l’homme.

Vivek Maheshwari et Ravi Saraf ont conçu un film électroluminescent qui répond à une force appliquée, reproduisant la sensation de toucher et dont les applications pourraient être trouvées dans le domaine de la chirurgie faiblement intrusive. Selon la revue Science, “la luminescence du film est proportionnelle à la pression exercée par le doigt armé du capteur. Le film est composé d’une succession de couches d’or séparées par un film diélectrique (isolant) et d’une couche de cadmium et de nanoparticules de souffre.” Le film conçu par les deux chercheurs est une alternance de couches de nanoparticules d’or et de sulfure de cadmium séparées par des films non conducteurs ou diélectriques. Une caméra enregistre la lumière émise et la traduit en une image équivalente au toucher d’un objet. Pour illustrer le procédé, Maheshwari et Saraf ont pressé une pièce d’un cent américain contre leur capteur. L’image résultante était suffisamment précise pour montrer les plis des vêtements d’Abraham Lincoln et les lettres ‘TY’ du mot ‘LIBERTY’. Les chirurgiens utilisent aujourd’hui le toucher pour déceler des tumeurs ou des calculs biliaires, déclarent les chercheurs. “De plus, il serait intéressant de développer des robots humanoïdes qui puissent sentir les formes, les textures, la dureté et manipuler des objets complexes lorsque ce n’est pas possible par la simple vision”, ajoutent-ils.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur