Un nouveau processeur Java chez aJile Systems

Régulations

Ce produit adresse spécifiquement le marché de l’électronique embarquée

aJile Systems propose une nouvelle génération de son processeur Java, du nom d’aJ-102. Cette puce 32 bits exécutera directement le code Java. Ce type de solution est très apprécié des industriels, car il permet de proposer un rapport performance/consommation imbattable. Selon la compagnie, ce nouveau venu traite les instructions Java trois fois plus rapidement que son prédécesseur.

Pour Danh Le Ngoc, fondateur et vice-président du marketing d’aJile Systems, « avec une augmentation de 300 % des performances, l’intégration d’un DSP, d’une unité de chiffrement et de fonctionnalités de traitement réseau, l’aJ-102 est bien placé pour améliorer radicalement les infrastructures du 21e siècle ».

Cette puce tout-en-un intègre ainsi diverses unités de traitement (nombres flottants et chiffrement AES), de multiples contrôleurs (mémoire, USB 2.0, Ethernet à 10/100 Mb/s, écran LCD, etc.) et un ensemble complet d’entrées sorties. Le tout est livré avec un système d’exploitation temps réel, entièrement écrit en Java. Plus de détails sur l’aJ-102 se trouvent sur cette fiche technique.

Ce SoC (System on Chip) gravé en 180 nm peut fonctionner à une vitesse maximale de 160 MHz. Il sera disponible au cours du mois d’avril, au tarif de 16 dollars HT (en quantités). Un kit de développement sera distribué à 499 dollars HT.

Notez que la compagnie prévoit également de dévoiler l’aJ-200 au cours du second trimestre : cette puce sera cadencée à 180 MHz et proposera une unité multimédia évoluée capable de supporter les formats JPEG, MPEG et H.263.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur