Un nouveau propriétaire pour Mandriva ?

Open SourceRégulations
Rachat, acquisition © Estima - Fotolia.com

Une proposition de rachat aura été faite aux actionnaires de Mandriva. La société pourrait ainsi changer de main. Et sortir de l’ornière ?

Rien ne va plus pour Mandriva. L’avenir du fleuron français des logiciels open source est en effet plus qu’incertain. Une proposition de rachat aurait ainsi été récemment reçue par les responsables de la société.

Jean-Manuel Croset, directeur général de l’entreprise, indique sur le blogue officiel de l’éditeur que « Mandriva a fait l’objet d’une offre de rachat par un tiers. Comme une telle offre est sujette à l’acceptation des actionnaires de référence, et que ceux-ci ne se sont pas tous déterminés par écrit pour l’instant, il a été décidé d’attendre jusqu’au 23 janvier pour choisir l’orientation future de la société ».

L’opération de la dernière chance ?

Rappelons que l’éditeur est aujourd’hui techniquement hors circuit. Le plan de recapitalisation de Mandriva a en effet été rejeté par l’un des deux principaux actionnaires, LinLux, qui ne semble pas en mesure de pouvoir l’assurer financièrement.

L’investisseur Russe Townarea Trading & Investments se dit prêt à prendre en charge la totalité de cet apport de fonds. Toutefois, LinLux, qui perdra alors sa minorité de blocage (et donc tout pouvoir), s’y est – en toute logique – fermement opposé.

Dans ce contexte, la revente pure et simple de la société reste probablement la seule option possible. À condition bien évidemment que LinLux et Townarea Trading & Investments valident cette opération.

Crédit photo : © Estima – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur