Un nouveau supercalculateur à base de PS3

Régulations

Le cluster de l’astrophysicien Gaurav Khanna est original. Il se compose en effet de seize PS3, développant une puissance équivalente à celle de 400 PC

Gaurav Khanna a résolu ses problèmes de puissance de calcul de façon singulière. Ainsi, il a mis enclusterseize consoles de jeu Sony PS3. Selon l’astrophysicien, la capacité de calcul déployée serait équivalente à celle d’un ensemble de 400 PC.

Certes cette annonce à de quoi faire sourire. Mais il convient de rappeler que dans le cadre du projet Folding@home, les PS3 développent un total de 978 teraflops, pour seulement 32.377 machines installées. Il faudrait trente fois plus de PC pour obtenir une telle puissance. Cette solution n’est donc pas ridicule.

Elle l’est encore moins lorsqu’on l’on note que le premier supercalculateur de la liste TOP500 affiche une capacité de calcul deux fois moindre ( 478 teraflops ). Avec des logiciels optimisés, la PS3 est donc une alternative peu coûteuse aux supercalculateurs.

Le cluster présenté ici est installé au sein du département de physique de l’université du Massachussetts. Les machines sont interconnectées via leur port Ethernet Gigabit. Un système d’exploitation basé sur Linux fait fonctionner des applications spécifiques, créées par Gaurav Khanna. Ces dernières se chargent de simuler l’activité des trous noirs de très grande taille.

L’étape suivante consistera à utiliser la puissance des PS3 pour créer une simulation graphique à partir de ces données.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur