Un PC portable pour étudiant à 1 euro par jour: c’est parti!

Régulations

Objectif: doubler l’équipement en ordinateurs portables chez les étudiants grâce à des produits et des crédits spécifiques

Un PC pour un euro par jour pour les étudiants, c’est désormais possible. Cette opération annoncée en juin dernier est aujourd’hui officiellement lancée par le ministère de l’Education nationale.

“A partir d’aujourd’hui, tous les titulaires d’une carte d’étudiant, qu’ils soient à l’université, en BTS ou en IUT, peuvent faire leur demande de micro portable sur le site Internet de l’opération (www.delegation.internet.gouv.fr) et le recevront dans les jours qui suivent”, a déclaré François Fillon lors d’une conférence de presse. L’opération MIPE, “Micro-portable étudiant”, vise à doubler le nombre d’étudiants possédant un ordinateur portable grâce à des prêts préférentiels et à des offres ciblées. Grâce à ce plan, le ministère espère faire grimper le taux d’équipement de cette population (2,8 millions d’étudiants en France) de 8% à 16% d’ici un an. Un enjeu de taille compte tenu du retard français. Neuf constructeurs et distributeurs informatiques proposent une trentaine de modèles d’ordinateurs. Six établissements bancaires se sont engagés de leur côté à proposer des prêts d’un montant de 1.000 à 3.000 euros à des taux privilégiés (environ 3,5%, sans frais de dossier, sur un à trois ans), qui dépendent de l’établissement choisi par l’étudiant. Il s’agit en fait de pouvoir acquérir un PC portable à partir d’un euro à deux par jour. Participent à l’opération: Apple Computer, Asus, Dell, FGI, HP, IBM, Nec, Sony et Toshiba. Une exception de taille: Fujitsu-Siemens. Côté banques, on trouve BNP Paribas, la Caisse d’Epargne, le Crédit Agricole, le Crédit Lyonnais, le Crédit Mutuel et la Société Générale. Une dizaine d’éditeurs informatiques sont partenaires, dont Microsoft. “Il ne s’agit pas d’un déstockage“, affirme au quotidien Le Monde, Benoît Sillard, sous-directeur des technologies de l’information au ministère de l’éducation nationale. “Les constructeurs ont fait un réel effort en proposant des configurations spéciales pour les étudiants (…) avec une économie totale comprise entre 25% et 30% [matériel et logiciels]”. Cela dit, les grandes surfaces ne resteront pas inertes. Il faudra aussi compter avec les prix d’appel des Auchan ou autres Carrefour proposant des PC portables répondant à ces mêmes critères pour moins de 1.000 euros, avec crédit gratuit sur un an ou paiement en trois fois… Ces PC sont tous équipés en Wi-Fi pour pouvoir se connecter à Internet sans fil. Car un PC ‘off-line’ ne sert à rien… Dans le cadre de ce plan, 80% des universités françaises se sont donc engagées à installer sur leur campus des bornes d’accès à Internet à haut débit et sans fil de technologie Wi-Fi, qui permettront à tous les étudiants d’accéder à internet gratuitement. Encore faut-il que l’équipement avance. Selon un plan optimiste du gouvernement, le nombre de bornes Wi-Fi dans les universités doit être multiplié par quatre d’ici six mois, passant de 650 bornes à plus de 2.300. Tous les PC disponibles: à cette adresse Quelques fourchettes de prix

Le modèle le moins cher est un FGI XB6, proposé à 929 euros. Le plus cher est un Sony PCG-S1HP vendu à 1.898,99 euros. Deux modèles sont sous environnement Linux, quatre sont des Mac. Voici une indication, non exhaustive, des prix proposés: -ThinkPad Premium d’IBM (entrée de gamme, avec Intel Celeron 1,3GHz, 256 Mo de RAM, 30 Go, écran 14′, 2,6 Kg): 1.000 euros (contre 1.600 euros prix public “conseillé”) -iBook d’Apple (avec 512 Mo de RAM, écran 12′, 2,2kg): 1.149 euros, soit 1,2 euros/ jour (contre 1.466 euros prix public) -PowerBook G4 d’Apple (haut de gamme, processeur PowerPC, écran 15′, graveur DVD): 1.879 euros (contre 2.329 euros en prix public) -PCG-K215B de Sony au prix de 1.200 euros -NEC: trois modèles au choix (assemblés à Angers) avec processeurs Celeron ou Pentium M Centrino d’Intel, DVD, pack sécurité avec antivirus, antispam et ‘firewall’, écran 15,4′ WXGA… Et un site dédié : www.nec-campus.fr. Et citons un ‘outsider’, Maxdata, firme allemande, qui propose son Eco 4200X avec Intel Celeron M, 2,75 Kg économiseur d’énergie baptisé «Deep sleep», avec 5 ports USB 2.0, port Firewire, connexion Wi-Fi (802.11 b/g), un lecteur de cartes mémoires (Memory Stick, SD Card, MMC et SMC)… au prix de 989 euros HT, soit moins de 1.200 euros TTC.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur