Un premier datacenter ‘carrier neutral’ en Rhône-Alpes

Réseaux

Inauguration du premier DataCenter « Carrier neutral » en Rhône-Alpes : le choix de l’opérateur est ouvert – concurrence oblige

DCforDATA ouvre une nouvelle voie certainement intéressante.  Silicon.fr était invité à l’inauguration  officielle de son DataCenter sur Lyon, semaine dernière. Construit en un temps record (3 mois), c’est le premier DataCenter « Carrier Neutral » en Rhône-Alpes. Sa particularité est donc de permettre  à ses clients de choisir leur opérateur (plutôt que de leur imposer, comme dans les datacenters « classiques »), en faisant jouer la concurrence.
Les clients peuvent même changer d’opérateur, et cela beaucoup plus facilement que s’ils faisaient héberger leurs équipements dans un DataCenter lié à un opérateur particulier. En effet, dans ce dernier cas, l’entreprise clients doit déménager ses serveurs pour les réinstaller chez le nouvel hébergeur…
Dans le cas du « carrier neutral », le basculement n’est qu’une opération de « jarretierrage », donc plus rapide, moins coûteuse, et moins risquée en ce qui concerne le temps de coupure. Nicolas Pitance, fondateur et directeur général de DCforDATA, nous a précisé qu’il poussait même la notion d’indépendance jusqu’à  encourager fortement ses nouveaux clients à demander d’avoir leur propre adresse IP plutôt que de se la laisser imposer par un hébergeur / opérateur.
Concernant le Datacenter lyonnais, sa conception ne présente pas de particularité technique révolutionnaire, bien qu’il réponde aux règles de l’art actuelles en la matière :
– bâtiment sécurisé (caméras de surveillance, traçabilité des accès, surveillance 24/24,…)
– sécurité incendie répondant à la norme ASPAD R7
– secours électrique par batteries, générateurs, et réservoirs de diesel (précisons que le système d’alimentation électrique est redondant jusqu’à la baie)
– capacité d’accueil de 130 baies, sans faux –plancher (pour éviter son encombrement par les câbles qui ralentirait les différentes circulations de fluides)
– disponibilité de divers courants dans la salle : 230V, 380V, et même le 48V continu
– climatisation par circulation en couloirs chauds / couloirs froids : les baies sont refroidies non pas par-dessous (configurations où l’on constate souvent que les baies « du haut »  doivent se contenter d’un air qui s’est déjà réchauffé au contact des baies « du bas »), mais par une circulation d’air froid d’avant en arrière.

Pour ce qui est de la neutralité vis-à-vis des opérateurs – le point fort de DCforDATA – l’hébergeur propose d’ores et déjà à ses clients un choix intéressant, puisque le Datacenter est relié en fibre à 5 opérateurs : Orange, Completel, Lasotel, Yellow Transit, et Neo Telecoms. De plus, du fait de sa liaison fibre avec le hub lyonnais LyonIX, il donne accès en mode  transit aux ressources d’autres opérateurs.
Nicolas Pitance réfute l’idée, assez répandue, selon laquelle un hébergement en datacenter « carrier neutral » reviendrait plus cher qu’une solution classique:
« Non, précise-t-il, il n’y a pas de raison que l’hébergement soit plus cher. Je dirais même que l’économie réalisée grâce à la souplesse d’installation et de modification peut s’avérer très intéressante. Ce qui laisse croire que les solutions « carrier neutral » sont plus chères, c’est que l’utilisateur du datacenter, ayant à sa disposition plusieurs opérateurs sur le même lieu, sera tenté de souscrire simultanément plusieurs offres auprès d’opérateurs différents… alors, bien sûr, dans ce cas, les coûts totaux seront plus importants… mais pour un service incluant une redondance opérateur ».

DCforDATA Lyon baies
Le datacenter DCforDATA Lyon baies

Le Datacenter de DCforDATA est géré par une équipe de 6 personnes « jeunes et enthousiastes à l’idée d’être les pionniers d’une belle aventure », nous assure Nicolas Pitance. Les clients cibles sont, bien entendu, les sociétés informatiques, les collectivités, et les entreprises, même petites (on peut louer ¼ de baie…). Dès son ouverture DCforDATA héberge les serveurs de la société d’autoroutes Paris Rhin-Rhône (APRR), et des contacts sont très avancés avec plusieurs SSII de la région lyonnaise, qui recherchent cette indépendance vis-à-vis des opérateurs.
Au fait, qui trouvera une bonne traduction française de l’expression « carrier neutral » ? …


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur