Un prof italien expérimente l’interro par SMS

Dissipés, peu motivés, pas curieux… Tel est le portrait peu flatteur des élèves dressé par un enseignant italien. Mais ce prof de Physique-Chimie ne manque pas d’imagination: voilà ce qu’il a inventé pour sortir ses élèves de leur torpeur.

Constatant qu’« il faut chaque matin inventer quelque chose pour retenir l’attention de ses quatre classes d’élèves, âgés de 15-16 ans », Sergio Ciucci s’est tourné vers les nouvelles technologies pour rendre ses cours plus attractifs. Ainsi, l’enseignant a expérimenté l’interrogation par SMS. Les questions sont envoyées aux élèves via leurs téléphones mobiles. Rompus aux techniques du SMS, les élèves sont ravis et le prof aussi: « Je répète cette expérience de temps en temps pour attirer leur attention et briser leur indifférence ». Mais ce « Geo Trouvetout » ne s’arrête pas là. Sergio Ciucci expérimente également le bulletin à points sur le modèle du permis automobile. L’enseignant octroie au début de l’année scolaire un capital de 100 points à chacun de ses élèves. A charge pour eux de gagner ou de regagner les points perdus à chaque test, ou devoir, ou recherche individuelle ou en groupe. La règle sanctionne celui qui ne fait rien pendant quinze jours. « Le but est de responsabiliser les élèves et les inciter à l’apprentissage autogéré ». L’expérience donne de bons résultats, selon lui, et a accru la participation des élèves de 20 à 30%. Qui a dit qu’il était impossible d’enseigner aux nouvelles générations?