Un quart des boîtiers PC sont BTX

Régulations

18 mois après son lancement par Intel, le ‘form factor’ BTX s’impose doucement

Fidèle à sa nouvelle stratégie de plate-forme, Intel a porté son modèle ‘

de l’Intel sur de l’Intel‘ sur les boîtiers PC en annonçant en novembre 2004 une architecture interne spécifique BTX (Balanced Technology Extended). Un an et demi après, le taux d’adoption de la plate-forme BTX est de 24 %, et il devrait être porté, si le rythme de maintient, à 36 % à la fin 2006. On peut donc affirmer que l’industrie a adopté ‘en masse’ le BTX, qui nécessite pourtant de n’utiliser des cartes mères BTX, et donc des composants Intel. 92 % des PC Dell et 65 % des PVC Lenovo, par exemple, sont aujourd’hui BTX. La particularité de la plate-forme provient de la capacité à concevoir des châssis de taille réduite. C’est d’ailleurs pourquoi BTX se décline en quatre ‘firm factor‘ (modèles d’architectures) aux noms évocateurs : BTX, MicroBTX, NanoBTX et PicoBTX. En revanche, face aux classiques FlexATX and MicroATX, qui bénéficient, il est vrai, d’un éco système plus riche et surtout plus ancien, on reproche souvent au ‘firm factor’ PicoBTX de manquer de fonctionnalités et de maturité. Mais face au BTX, tout comme à l’ATX, la concurrence est surtout basée sur des formats propriétaires, dont certains sont même encouragés par Intel qui ne peut non plus être présent sur tous les fronts. C’est le cas en particulier sur des initiatives orientées vers la mobilité.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur