Un quart des ordinateurs d’entreprise contiendraient du porno

Régulations

De l’utilité de faire le ménage dans ses disques durs…

Une étude effectuée par Pixalert ces neuf derniers mois révèle que 25,8% des 10.000 ordinateurs d’entreprises analysés contiennent du contenu pornographique ou autres images “inadéquates”. L’enquête indique également que 12,4% des 12.000 comptes e-mail fouillés et 5,4% de tous les dossiers partagés contiennent aussi des données classées X.

46,8% des images représenteraient une nudité totale ou une relation sexuelle, 0,3% d’entre elles ont même été reconnues illégales. Parmi ces fichiers, 35% proviennent de sites Internet tandis que 45,2% ont été reçues par e-mail (un tiers de celles-ci ont été ré-envoyées).

Pixalert est une société britannique spécialisée dans la protection des entreprises contre le contenu informatique illicite. L’étude a porté sur les ordinateurs, réseaux et compte e-mails de 125 entreprises privées et publiques. Le document ne spécifie pas si ces entreprises sont uniquement anglaises.

PixAlert offre un service de Discovery Audit duquel découlera un rapport sur le contenu illicite des ordinateurs et des serveurs de fichiers ou d’e-mails. Pour cela, elle utilise PixAlert Auditor 3.4, un moteur d’analyse d’image à haute-vitesse.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur