Un réseau botnet mis à jour sur iPhone

Sécurité

Alors qu’il s’annonce comme l’une des cibles de 2010 en matière de sécurité, l’iPhone mobilisent les chercheurs. Le SRI International Malware Threat Center aurait découvert un réseau ‘botnet’ depuis des iPhones ‘jailbreakés’ (débloqués).

Annoncé comme l’une des menaces prégnantes de l’année à venir, les iPhones d’Apple sont la cible de réseaux de hackers. Pour preuve, l’institut SRI International Malware Threat Center rend un rapport constatant la création d’un réseau botnet.

A la loupe, le ‘botnet‘ (poste zombie) en question se propagerait au travers du ver iKee.B. Dans leur rapport, les scientifiques affirment qu’ils ont pu capturer ce ver le 25 novembre dernier. Il prendrait alors pour cible les iPhones jailbreakés, c’est-à-dire débloqués, capables de lire les applications non reconnues par Apple.

Encore une fois, le ver angle son attaque en exploitant une faille dans le service SSH (Secure Shell). Déjà, en novembre dernier un ver sévissait en remplaçant le fond d’écran des iPhones jailbreakés par une image de Rick Astley, chanteur popissime des années 80 et auteur du titre Never going to give you up.

Selon son auteur présumé, le hacker iKex, Ashley Towns dans le civil, le ver devait inciter les utilisateurs àsécuriser un peu leurs iPhones en activant le SSH (Secure Shell, protocole de sécurisation à base de clé de chiffrement).

Pour autant, selon le SRI International Malware Threat Center, le botnet serait contrôlé par un serveur central situé en Lituanie. Depuis les commandes, il servirait à dérober des données présentes sur les iPhones…

Les finalités et la méthode sont donc identiques à celle des r éseaux botnets traditionnels sur PC. Reste à savoir si cela va constituer à l’avenir une nouvelle menace majeure.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur