Un tiers des salariés seraient prêts à céder des informations sensibles

Sécurité

Un sondage montre que la plupart des employés d’une entreprise ont accès à des données clés.

Infosecurity Europe a mené une étude intéressante à Londres, qui permet de répondre à une question simple : “vendriez-vous les secrets de votre compagnie pour un million de livres sterling ?”

Contre toute attente, 37% des personnes interrogées seraient prêts à diffuser des informations confidentielles. 23,3% des sondés ne le feraient que contre une somme d’au moins un million de livres. Toutefois, certains sont bien plus faciles à corrompre que d’autres : 0,74 % accepteraient de diffuser un secret gracieusement (ou presque), alors que 1,8 % sont prêts à livrer des informations sensibles en échange d’un autre emploi. Un curieux sens de la loyauté !

Tamar Beck, group event director chez Infosecurity Europe souligne cependant qu’il “est encourageant de constater que 63 % des travailleurs demeurent honnêtes et ne diffuseraient rien, même pas pour un million de livres”.

Mais quelles informations peuvent diffuser les employés d’une entreprise ? Selon Infosecurity, 83 % du personnel a accès à des bases de données clients, 72 % au business plan de la compagnie, 53 % à des informations comptables, 51 % à des données liées aux ressources humaines et 37 % à des mots de passe d’administration.

Élément rassurant, 80 % des personnes refusent catégoriquement de diffuser des données bancaires (numéro de carte bleue, etc.). Être déloyal est donc envisageable, mais pas à n’importe quel prix.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur