Une action collective est lancée contre les défauts de l’iPhone 3G

Régulations

Suite aux récents problèmes de réception de la 3G aux Etats-Unis, une utilisatrice mécontente du dernier iPhone lance une class action contre Apple

Y’aurait-il un ver dans la pomme ? Apple continue de subir le feu des critiques concernant de possibles dysfonctionnement de son iPhone 3G – sa mauvaise qualité de réception. Pour corriger ce problème, un nouveau firmware 2.0.2 a été publié il y a quelques jours. Cependant, le correctif laisse sur leur faim les utilisateurs ; certains soutiennent que les problèmes subsistent.

Techniquement, c’est la liaison entre l’antenne réceptrice et le module amplificateur qui serait en cause, “Un mauvais réglage qui expliquerait la connectivité aléatoire de l’iPhone aux réseaux 3G ” selon les experts.

Depuis son lancement le 11 juillet, les mécontentements sur l’iPhone 3G affluent chez Apple. Selon des tests effectués par des usagers, l’appareil rencontrerait des problèmes de connexion, à l’inverse des autres terminaux 3G utilisés.

Alena Smith, une américaine a décidé de déposer plainte sous la forme d’une ‘class action’, ou plainte groupée. Cette utilisatrice mécontente espère ainsi que de nombreux autres possesseurs d’iPhone 3G se rallieront à sa cause. Elle reproche à Apple de lui avoir fait manquer de nombreux appels et s’appuie sur l’argument de la publicité mensongère, le terminal étant beaucoup moins rapide que prévu.

C’est là un méchant coup porté à la réputation de la marque à la pomme puisqu’une grande partie de sa stratégie repose sur le critère de connectivité illimitée, à n’importe quel endroit.

Lorsque l’on connaît la force de frappe que peut avoir ce type d’action collective, on imagine qu’Apple va devoir réagir très rapidement. Il semble que le message ait déjà été reçu…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur